A moitié plein ou à moitié vide

Pour exprimer son pessimisme ou son optimisme, il y a cette expression Kabyle : Ẓṛiγ agºelmim azgen yečč’uṛ, nețța yeẓṛa’it azgen yeqquṛ littéralement pour : « Je vois l’étang a moitié rempli, lui le voit a moitié sec”, histoire de toujours voir une chose a moitié vide ou pleine … mais qui n’est pas un verre surtout en ces journées « radamanesques » comme imposées en Kabylie !

JPEG - 29.7 ko

Tout ce qu’il faudrait noter dans cette expression c’est le mot étang qui convient mieux pour “Agºelmim” qui désigne en général une grande étendue d’eau stagnante assez profonde et non le mot lac, qui est une plus grande étendue d’eau, pratiquement inexistant en Kabylie comme chacun le sait !

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*