Alger : l’édifice du mensonge

Les Algérois ou l’art de ne pas savoir vivre

A tous mes amis Algérois… vous savez que je vous aime. Et si vous avez l’intention de m’en vouloir, je vous poursuis en justice.

Alors voici :

Durant la guerre d’Algérie, les Français torturaient la plupart des Algériens pour les faire parler et la plupart des Algérois pour les faire taire.

Je me suis toujours demandé comment les cosmonautes se débarrassaient de leurs excréments dans l’espace avec la gravité jusqu’au jour où j’ai vu des Algérois parler dans une chambre : le plafond était plein de merde.

Quand j’entends les Algérois parler de classe et d’élégance, j’ai toujours l’impression d’assister à des rats d’égouts qui tiennent une conférence sur les bienfaits de l’hygiène.

J’aimerais une fois dans ma vie rencontrer un Algérois qui ne se prend pas pour une merde. Et si cela est trop demandé, je suis même prêt à me contenter d’une merde qui ne se prend pas pour un Algérois.

Quelqu’un peut- il me renseigner comment on enseigne la biologie à Alger ? Car tous les Algérois se servent de leurs mains pour parler et de leur bouche pour mentir.

Tous les Algérois ont un orifice de plus que les autres Algériens : ils vivent à Alger.

La majorité des Algérois vivent au futur, car le présent n’a pas une musique de… fond.

Selon un rapport de la DGSN, il est impossible d’utiliser des détecteurs de « mensonges » dans les commissariats à Alger, ils explosent tous a la première arrestation.

Mon jeu préfère avec les Algérois, c’est à vrai ou… FAUX. Je gagne toujours.

L’ironie à Alger : c’est que les Algérois ont la chance d’aller au jardin zoologique de Ben Aknoun pour voir des animaux en cage. Et les animaux ont la malchance de voir des Algérois en liberté.

Alger a traversé trois phases de civilisation importantes :

1962 – Cireurs de chaussures et vendeurs d’eau à la sauvette.
1982 – Hachemi Guerouabi et les bassines en plastique des Souk al Fellah.
2002 – Camp de concentration et décharge publique.

La personnalité algéroise est creuse et toutes les conversations sont comme un terrain d’aventures. Elles ne se tiennent pas avec l’intelligence, mais avec de bons amortisseurs.

Hmimi O’Vrahem

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire