Algérie : déficit commercial de 15 milliards de dollars

Selon un bilan du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) publié lundi 24 octobre, l’Algérie a enregistré durant les neuf premiers mois de 2016 un déficit commercial de 15 milliards de dollars. Ce déficit était de 12,5 milliards de dollars à la même période de 2015.

Selon les chiffres publiés par le CNIS à Alger, l’on retient que de janvier à fin septembre 2016, les exportations se sont établies à 20 milliards de dollars contre 26,9 milliards de dollars lors de la même période de référence, soit une baisse de 25,6%. Dans le même temps, les importations du pays ont également fortement baissé. Elles se chiffrent à 35,08 milliards de dollars contre 39,46 milliards de dollars durant la même période de l’année écoulée, en baisse de 11,1%. « Les hydrocarbures, qui ont représenté 93,73% du total des exportations de l’Algérie, ont été de l’ordre de 18,8 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de l’année en cours, contre 25,489 milliards de dollars de janvier à fin septembre 2015, soit une baisse de 26,3% », indique le document du CNIS.

Conséquence de la chute des prix du pétrole

Le CNIS explique qu’en 2015, la balance commerciale de l’Algérie a accusé un déficit de 13,7 milliards de dollars contre un excédent de près de 4,3 milliards de dollars en 2014. Cette situation de déficit est expliquée par la chute vertigineuse des prix du pétrole. Une baisse des prix qui affecte sérieusement les recettes de l’Algérie. Les statistiques démontrent qu’en 2015, l’Algérie a exporté du gaz et du pétrole pour une valeur de 35,7 milliards de dollars contre 60,3 milliards de dollars en 2014, soit une baisse de 40,8%.

Reuters

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*