Avis aux Kabyles du Canada qui peuvent désarabiser leurs nom et prénom

Le directeur de l’état civil a le pouvoir d’autoriser ceux et celles qui le demandent à changer de nom ou de prénom figurant sur leur acte de naissance. Toutefois, les procédures dans les deux cas sont très strictes et doivent être suivies à la lettre.

Quand il accorde l’autorisation, le Directeur de l’état civil émet automatiquement un certificat de changement de nom.

L’intéressé présentera une copie de ce certificat aux institutions gouvernementales (provinciales et fédérales) et aux institutions privées pour faire changer ses documents importants (carte de citoyenneté, permis de conduire, assurance sociale, assurance maladie, diplômes, chéquiers, cartes de crédits etc….

La demande de changement de nom pour une personne majeure : Toute personne qui demande un changement de nom au Directeur de l’état civil doit être majeure, de citoyenneté canadienne et être domiciliée au Québec depuis au moins un an. Le père ou la mère ou le tuteur peut faire une demande de changement pour un enfant mineur.

Les frais :
Changement du nom de famille ou du prénom d’une seule personne (adulte ou enfant) : 125$
Demande supplémentaire pour un enfant : 25$

En plus des frais administratifs, il faut ajouter le coût des avis de publication.

En effet, la loi exige que le demandeur publie des avis dans la Gazette officielle du Québec et dans un journal local.

Deux avis dans la Gazette officielle du Québec coûtent : 96$

On peut se procurer les formulaires par la poste :
Service du changement de nom
Le Directeur de l’état civil
2535, boulevard Laurier
Sainte-Foy (Québec) G1V 5C5

ou en communiquant avec le Centre d’appels de l’État Civil
à Québec (418) 643-3900
à Montréal (514) 864-3900
ailleurs au Québec 1 800 567-3900 (sans frais)
ou par courriel : etatcivil@dec.gouv.qc.ca

Dans un premier temps, on vous proposera un formulaire d’analyse préliminaire pour évaluer si la procédure de changement de nom est la bonne. La démarche judiciaire, plus lente et plus coûteuse, peut être recommandée si des problèmes spécifiques se posent.

La plupart des Kabyles qui ont changé leur prénom l’ont fait en 4 semaines, par la voie de l’état civil. Ils ont déboursé en tout entre 300 et 400$.

Le motif à invoquer : je porte un prénom étranger à ma culture et à mon identité, imposé par l’administration de mon pays d’origine.

Ne citez pas, n’écrivez pas les mots “Arabe”, “musulman”, “Algérie”. Tout cela reste implicite et il est rare qu’on vous demande des précisions. Restez politically correct sauf si la question vous est directement posée. Ce qui est rare.

Si vous jugez que la procédure est trop chère ou qu’elle comporte des risques de tracasserie, gardez votre prénom arabo-islamique. Vous ne connaitrez pas ce sentiment doux d’avoir libéré votre conscience en recouvrant votre véritable identité.

Une chose est sûre : en rejetant votre prénom arabo-islamique et en adoptant un prénom amazir (de préférence) vous ressentirez un immense soulagement, une sorte de libération, la satisfaction d’avoir fait triompher votre identité sur celle que l’on vous a imposée.

Ariless

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*