Convivialité autour de la culture kabyle

Association franco-kabyle d’Ivry-sur-Seine

Le temps pluvieux de ce samedi 13 octobre n’a pas dissuadé les Kabyles ivryens à venir en nombre assister à l’événement culturel initié par l’association franco-kabyle d’Ivry-sur-Seine. L’association a offert à sa diaspora une après-midi de convivialité, de partage et de retrouvailles. Des enfants, des jeunes et des adultes se sont retrouvés autour d’une belle brochette d’artistes venus apporter leur soutien à l’Afki. En effet, quelque deux cents personnes ont pris d’assaut la salle Jean Jacques Rousseau de cette commune du Val de Marne. Les femmes étaient parées pour la plupart de leurs plus beaux atours traditionnels. Les enfants piaillaient à satiété comme pour mêler leur joie à cette première rencontre de rentrée culturelle.

Des stands ont été dressés au fond de la salle permettant ainsi aux convives de découvrir littérature, bijoux et robes kabyles. Une buvette a même été installée pour goûter beignets et gâteaux accompagnés d’un thé à la menthe.

Kamal, un des animateurs de Brtv venu prêter main forte aux organisateurs de l’événement a agrémenté ses interventions d’un verbe ciselé, de maximes et autres subtilités humoristiques puisées dans le terreau linguistique kabyle. Les artistes Omar Babaci, Linda Tachaouit, Kamel Zaïdi, Larbès, Farid Ighil… se sont succédé sur la scène pour galvaniser une foule enthousiaste et prompte à se déhancher à la première note orchestrée.

Les prestations souvent entraînantes étaient entrecoupées des isefras de D’Arezki, ou de Saliha, militante invétérée et infatigable. Il y eut aussi une sympathique troupe de danse et un défilé de mode autour des tenues kabyles rehaussées par une touche de modernité. Une superbe robe a même été remportée par le gagnant de la tombola.

Ce fut une superbe après-midi partagée dans la bonne humeur à l’occasion de cet événement manifestement bien préparé et très organisé par les responsables de cette jeune association.

Afki répond, nous dira un des dirigeants, à un vide criard à Ivry en matière d’animation et d’activités socioculturelles en rapport avec la culture berbère.

L’association œuvre pour la promotion de la langue et la culture berbères. Elle vient de lancer des cours de kabyle 3 fois par semaine aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Les dirigeants de l’Afki ont exhorté les parents présents à la fête à inscrire leurs enfants aux cours en vue de préserver la langue maternelle, de perpétuer ce patrimoine culturel et le transmettre aux générations futures.

Pour rappel, la création de l’Afki remonte à janvier 2011 et depuis cette date, l’association a organisé huit journées culturelles autour d’une thématique diversifiée allant du nouvel an berbère à la journée de la femme en passant par le printemps berbère et l’hommage à Lounès Matoub.
Afki souhaite mettre en place des ateliers de danse, de cuisine et de théâtre, et entreprendre des actions humanitaires et ce, pour peu que les abonnements soient conséquents afin de compléter l’aide apportée par la Mairie d’Ivry-sur-Seine. Longue vie à Afki !

Farid Bouhanik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*