Donnons une gifle à Hannachi !

Ça se passe comme ça (Voir illustration) dans les stades marocains. Quand est-ce que ça sera pareil pour les matchs de la JSK, de la JSMB, du MOB et de tous les clubs de Kabylie ? Il est évident que tant que Hannachi, le lèche-botte du régime et l’associé du général Tartag et d’un émir terroriste repenti, est à la tête de la JSK, les tribunes sont honnies par les Kabyles et la JSK est vidée de sa sève et de sa quintessence. Or, il faut la reconquérir en chassant Hannachi de sa présidence. Les supporteurs kabyles doivent se mobiliser et se sensibiliser mutuellement, s’informer, diffuser cet esprit et cet objectif car, la JSK nous appartient et appartient à notre histoire commune et à la Kabylie.

Pour commencer, continuons de boycotter les match de la JSK dont la majorité des joueurs ne parlent même pas le kabyle, tout en exigeant le départ de son président affairiste sans scrupules qui a perdu toute sa kabylité ; devenant une sorte de mutant sans âme et sans identité.

Ensuite, dans le court terme, une opportunité nous est offerte par un petit club des montagnes de Kabylie. Investissons massivement le stade de Tizi-Ouzou lors du match des 8es de finale de coupe qui opposera le 24 janvier prochain, le club de At Dwala au MOConstantine. Soyons au rendez-vous car le club de At Dwala est un petit poucet qui a besoin de nous et, venu des profondeurs de la Kabylie, il est constitué de Kabyles et, rappelons-nous bien, après sa qualification lors du match des 16es de finale, joueurs et dirigeants de cette équipe d’At Dwala, avaient unanimement dédié la victoire à Lounès Matoub et aux victimes du printemps noir de 2001, ce que la JSK n’a jamais fait. Pire, la JSK s’est distinguée, à mainte reprise, par des actes indignes de son président qui avait, entre autres :

- remis un burnous kabyle à l’islamiste Belkhadem sur la scène de la maison de l’(in)culture de Tizi-Ouzou, Retour ligne manuel
- placé un poster géant du nain d’Oujda au stade de Tizi-Ouzou, Retour ligne manuel
- signé un contrat de sponsoring avec le torchon islamiste et anti-kabylie Ec Chourouk… Retour ligne manuel
- et, la pire des provocations étant la nomination du même nain d’Oujda, Bouteflika, au poste de…. président d’honneur de la JSK et ça dure depuis plus d’une décennie !

Rendons-nous massivement au stade de Tizi-Ouzou pour soutenir ce club d’At Dwala qui n’a pas oublié, qu’à ce stade de la compétition, il représente toute la Kabylie et jusque-là, il l’a bien assumé. Investissons les gradins munis uniquement de drapeaux berbères, scandons la gloire de la Kabylie et exigeons la libération de la JSK !

Allas Di Tlelli

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire