Enfants sensibles, restez chez votre maman !

Il y a dans notre langue kabyle ce vieux dicton qui dit “Tin ur nezmir i ineggas, ad țțεnu axxam n gemmas.” (ici au féminin) littéralement pour “Qui ne peut supporter une petite souffrance, mieux vaut qu’elle reste chez sa maman”, signifiant par là qu’elle ferait mieux de rester chez sa mère et qu’elle ne se marie point.

JPEG - 26.8 ko

Il faudrait peut-être faire remarquer que dans ce dicton, le mot ineggas, racine tineggist… tineggas désigne ce petit mal dit “point de côté“, connu comme cette petite douleur passagère souvent éprouvée lors d’un essoufflement et aussi la particule péjorative “g” dans “gemmas”

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire