Grammaire: le participe en kabyle

Le participe se conjugue en fonction de:
Le prétérit simple
Le prétérit intensif
Le prétérit simple négatif
Le prétérit intensif négatif
L’aoriste simple
L’aoriste intensif
L’aoriste négatif

Temps Régles de la formation du participe
Prétérit simple i/ye/y + forme verbale simple + n

ex: win yeddan/imalen/yufan

Prétérit simple négatif n + forme verbale simple négative

ex: win ur neddi

Prétérit intensif i/ye + forme verbale intensive + n

ex: win iteddun/yetlusen

Prét int nég. n + forme verbale intensive

ex: win ur nteddu

Aoriste simple ara + i/ye/y + forme verbale simple + n

ex: win ara imalen/yeddun/yarun

Aoriste int. ara + i/ye + forme verbale intensive + n

ex: win ara iteddun/yetlusen

Aoriste nég. n + forme verbale intensive

ex: win ur nteddu

Remarque:

1. Le participe connait l’opposition temporelle, mais pas celle de genre ou de nombre.

ex:
argaz yeččan
irgazen yeččan
tameṭṭut yeččan
tilawin yeččan

2. A la forme participale le prétérit intensif négatif et l’aoriste négatif ont la même forme.

3. Le i initial de la forme participale connait:

– une variante combinatoire « y » obligatoire devant les verbes à l’initial
vocalique.
ex: win yufan

– une variante optionnelle « ye » devant la majorité des verbes.
ex: win iččan ou win yeččan

4. Le i est seul admissible dans les contextes suivants :

– Devant les verbes commençant par une consonne simple voyelle

ex:
iruḥen non pas yruḥen

– Devant les verbes commençant par une consonne simple sans-voyelle suivie immédiatement d’une consonne tendue.

ex : iḥewwzen non pas yḥewwzen
iteddu non pas yteddun

– Devant les verbes triconsonantiques à voyelle zéro.
ikecmen non pas ykecmen

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*