Grammaire: les démonstratifs en kabyle

Les démonstratifs

On denombre:
Les locatifs
Les pronoms démonstratifs
les indéfinis

a) Les locatifs: ce sont des déictiques de localisation qui ne varient pas en fonction du genre ou du nombre de l’entité démontrée.

Les déictiques locatifs expriment soit:
La proximité:
a, agi (agini) ayyi (ayyini).
ex: argaz a

L’éloignement
ihin, ihinna, in, inna
ex: argaz ihin

L’absence
nni (n)
ex: argaz nni.
taluft nni

b) Les pronoms démonstratifs : ils se comportent comme de véritable noms et varient en fonction du genre et du nombre de l’entité démontrée mais ne connaissent pas la variation de l’état.
Les pronoms démonstratifs expriment soit:

La proximité
masculin singulier
wa, wagi (wayyi)
wagini (wayyini)

masculin pluriel
wi, wigi (wiyyi, wyya, wiyyayi)

L’éloignement

masculin singulier
win, winna, wihin

masculin pluriel
wi, wid, widak, widak ihin

Féminin singulier
ta, tagi (tiyya)
tagini (tayyini)

féminin pluriel
ti, tigi (tiyya)
tiyayyi

L’éloignement
tin, tinna ,tihin

féminin pluriel
ti, tid, tidak, tidak ihin

c) Les définis: les définis se comportent comme des noms ne connaissent qu’un seul genre, masculin, et sont toujours au singulier, sauf qu’ils connaissent la variation d’état.
aya, ayen, ayenni
ex: aya yekka-d seg wedrar
nemmeslay γef ayenni

d) Autres démonstratifs:
winnat: utilisé uniquement pour les humains
masculin singulier: winnat, winnaten
feminin singulier: tinnat, tinnatant

ayennat : utilisé pour les êtres inanimés.
masculin singulier: ayennat
feminin singulier: tayennatt

masculin pluriel: iyennaten
feminin pluriel: tiyennatin

wayeḍ : utilisé pour les êtres inanimés.
masculin singulier: wayeḍ
feminin singulier: tayeḍ
masculin pluriel: wiyyaḍ
feminin pluriel: tiyyaḍ

nniḍen, nniḍnin : utilisé aussi bien pour les êtres animés que pour les êtres inanimés, ces variantes d’un même signifié ne connaissent pas la variation du genre et de nombre.

ex: argaz nniḍen
irgazen nniḍen
tameṭṭut nniḍen
tilawin nniḍen

Il existe d’autres démonstratifs qui sont toujours anté-posés soit au nom soit au γerbe, soit à la préposition. Ce sont beaucoup plus des présentatifs.

La proximité
aqli, aqliyin
aqlik
aqlikem
ata, ataya
aqlaγ
aqlakun
aqlakunt
atna, atnaya, atnayah
atenta, atentaya, atentayah
ex: aqliyi isiγ-d
aqlin d abrid γurek
atnaya imaziγen
ata yusa-d.

L’éloignement

aqlin, aqliyin
aqlik
aqlikem
atan, atayen, atanah, hut, hit.
attan, attayen, hitt, hutt, hat, hatt
atnan, atnanah
atenta, atentah

1 Commentaire

  1. Dans les rassemblements du MCB,on entend souvent crier: ‘Anwa wigi ? D-imazighen !”.Il y a une faute dans cette phrase,laquelle ? Il fallait dire “Anwa-ten wigi” au pluriel et non au singulier. On dit “Anwa wagi” et “Anwa-ten wigi”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*