Grammaire: les interrogatifs en kabyle

Quatre morphèmes sont à la base de la formation des interrogatifs.

  1. wi

La forme nue est employée pour les êtres humains.

ex:
wi yeččan ?
wi ara yeddun?

Combinée aux prépositions, elle est à la base de la formation d’autres interrogatifs.

wuɣur?
wideg
wiɣef
wiyes
wid
segwaydeg (seg wayes)
ɣefwaydeg (ɣef waydeg)
wukud
swayes (s wayes)
ex:
wuɣur truḥeḍ ?
wiɣef tetmeslayeḍ ?
b.m

Combiné aux prépositions ou à d’autres éléments indifférenciés, il est aussi à la base de la formation d’interrogatifs. maɣef, mih, mani, matta
ex:
mih i trewleḍ ?
maɣef i rewleɣ ?
c.an

Combiné aux démonstratifs ou aux adverbes de lieu, il est à la base de la formation d’interrogatifs exprimant:

Le choix

masculin singulier : anwa, aniwa
feminin singulier: anta, anitta
masculin pluriel: anwi, aniwiyya
feminin pluriel: anti, antiyya
ex:
anwa d-yussan?
Le lieu

anda (anida) ansa (anisa)
ex:
ansa i d-tekkiḍ ?
anda i tettedduḍ ?
d.acu

Employé pour les êtres inanimés, il est, combiné aux prépositions, également à la base de la formation d’une autre classe d’interrogatifs.

iwac (iwacu)
swacu
ɣeffacu (facu)

ɣwacu
deg wacu, deggacu (gacu)
seg wacu, seggacu (gacu)
acuɣer
acuɣef
acimi
ex:
gacu i d-tusiḍ ?
swacu k yewwet ?

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*