Histoire des intellos qui ne voulaient pas parler du livre de Valérie

Déjeuner aujourd’hui avec une amie qui a occupé de hautes fonctions dans le secteur de la culture :

— Bien sûr on ne va pas parler de…
— Ah non, je ne suis pas là pour ça
— Tout le monde ne parle que de ça
— D’elle ?
— Oui mais pas nous
— On dirait qu’ils n’ont rien d’autre à foutre
— Scandaleux
— Entretemps les Syriens meurent
— Et le Soudan, qui parle du Soudan ?
— Personne
— Toute cette presse c’est scandaleux
— Honteux
— Et l’Irak tout le monde s’en fout
— Tout le monde, pas un mot sur France 2
— Moi, j’ai arrêté la télé
— Même le Monde
— Une honte
— Mais où on va ?
— Toi tu ne l’as pas lu ?
— Non, j’ai autre chose à lire
— Tu lis quoi ?
— L’invention de Dieu
— Mon Dieu, mais tout ce tapage
— Je ne le crois pas
— 620.000 euros pour écrire une merde
— C’est très mal écrit
— Tu l’as lu
— Non, j’ai vu dans
— Le Figaro
— Non, le Monde
— Moi je peux pas lire ça
— Moi, non plus
— C’est Anne Laure, elle était chez moi hier ; elle m’a lu des passages. Là ; où il lui dit tes parents c’est pas Jojo
— Ah, oui, ce passage est terrible
— Tu l’as lu ?
— Non, c’est Cécile, elle m’a raconté ça, dans le métro
— Puis la scène à Bastille
— Ah oui, quand elle le force à lui rouler une pelle
— Comment tu sais
— Je ne sais pas qui m’a raconté ça
— C’est vrai que tout le monde ne parle que de ça
— Alors là, le moment où elle apprend qu’elle est cocue
— Génial
— Il dit un mois, deux mois, trois mois
— Il ment
— Quel salaud
— Quelle salope
— Mais tu l’as lu ?
— Jamais, jamais et toi
— Non, moi je ne veux pas parler de ça
— C’est de la folie, y a plus de France y a plus qu’elle
— Une peau de vache
— Mais on devait parler de quoi
— Je ne sais plus
— tant pis, mais le moment où elle fonce dans la salle de bain pour se suicider, c’est tout de même un sacré morceau
— Heureusement qu’elle n’a pas dit les somnifères étaient dans mon sac Vuitton
— Non, elle ne parle pas de marque
— Mais tu l’as acheté
— Non, c’est dans Marianne
— Au fait, tu sais quoi
— Dis-moi
— C’est pas moi
— Quoi
— C’est Anne-Laure qui me l’a offert, tiens je te le donne. Mais tu le dis à personne.

Mohamed Kacimi

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*