Ibn Khaldoun et les Arabes

« Les Arabes, ainsi que nous l’avons dit, sont naturellement portés à dépouiller les autres hommes […]. Quant aux soins qu’il faut donner au maintien du gouvernement et au bon ordre, ils ne s’en occupent pas. » Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes – TI »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire