Ils vont chanter sur la tombe de Lounès Matoub

Voici quinze ans qu’est mort Lounès Matoub, assassiné pour ses idées et l’amour de la Kabylie. Fans, parents, amis, tout le monde pleura d’une douleur vraie et amère.

Pour la commémoration de son assassinat, ils chantent et dansent au lieu de pleurer leur souffrance devant la tombe de celui qui a donné sa vie pour eux.

Cette photo m’a remuée. On peut y voir un zigoto à moitié allongé sur la tombe de Lounès Matoub, grattant sur son instrument, pendant qu’un autre zigoto, danse ou prend une photo (au vu de la position du corps, on ne sait pas trop).

Ces sans-gêne et sans-respect aimeraient-ils que des inconnus se comportent de la sorte sur la tombe de leurs proches ?

Une tombe n’incite guère à la joie. Il me semble pourtant qu’il est d’usage, d’aller se se recueillir sur une tombe dans le silence.

JPEG - 60.8 ko

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*