Irak : les villageois pris en otage

Les combats ont repris pour reconquérir la ville de Mossoul aux mains du groupe État islamique. Les forces irakiennes sont freinées dans leur avancée par la nouvelle stratégie mise en place par les jihadistes qui prennent en otage des civils pour s’en servir de boucliers humains.

Il y a quatre jours encore, les jihadistes régnaient sur ce village à une dizaine de kilomètres de Mossoul (Irak). Assiégés par les peshmergas, les combattants de Daech ne se sont pas contentés de piéger les rues. Ils se sont servis de ces hommes et de leurs enfants pour couvrir leur fuite. Un homme du village a hissé un drapeau blanc sur le toit de sa maison comme tous ses voisins effrayés d’être pris entre deux feux. C’est le drame qu’affirme avoir vécu un homme.

8 000 familles kidnappées ces derniers jours

Il soutient que les jihadistes avaient délibérément disposé leur artillerie entre deux maisons. Huit de ses proches ont péri dans une frappe aérienne de la coalition. Dans les villages autour de Mossoul, l’étendard noir de Daech trône encore. 8.000 familles ont été kidnappées ces derniers jours. Les jihadistes entendent se servir de ces civils pour ralentir les forces irakiennes et kurdes. Beaucoup de civils fuient dans des camps de réfugiés pour ne pas connaître le même sort.

France Info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*