Je ne veux pas qu’on me parle en arabe en Kabylie !

Il y a de plus en plus d’Arabes en Kabylie ou des Kabyles qui deviennent de plus en plus Arabes. Ahhhh ! Je vois déjà des Kabylus renegatus qui aiguisent leurs langues pour me traiter de raciste. Stop ! Non ! Avant de le faire, pensez bien à ce que vous allez dire, cela n’aurait aucun sens, reconsidérez votre position ! Les Kabyles vendus et les Arabes qui accusent les Kabyles d’être racistes est comparable au Ku Klux Klan qui accusent les Noirs d’être racistes et de ne pas aimer leur tenue toute blanche avant de les pendre a un arbre.

Arrêtez votre cinéma à la con qui consiste à frapper et puis pleurer. Je dis cela parce que quand je vais à Akbou et que j’achète un kilo de tomates, je veux l’acheter en kabyle. Quand je vais à la foire d’Akbou, je veux le couteau pour la couper en kabyle. Si ce n’est pas trop demander.

J’ai été à la pharmacie de Guendouze pour acheter de la Ventoline et par la même occasion, je voulais m’approvisionner de Flixotide et le pharmacien sort de l’arrière-boutique avec son regard de chat abandonnée et me dit : « ramène l’ancienne boite pour voir ila a3endi ! » J’avais envie d’exploser comme Joe Pecci dans “Casino” et de lui dire : Retour ligne automatique
« Fuck your fucking Flixotide you mother fucker… you got a fucking language that you can fucking use at any time of the fucking day. But what do you fucking do ? You fucking use a fucking language that is fucking alien to me you mother fucker… and then… Why don’t you go and fuck yourself !”

OUFFFFF ! Cela fait du bien.

Go on !! Call me a racist you mother fuckers !

Hmimi Brahimi

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*