Kabylie et FFS : Témoignage d’un citoyen d’Aït-Amar

Un intervenant dans ce forum avait parlé de l’alliance du FFS et des intégristes islamistes qui s’est toujours manifesté d’une manière claire, non pas au sommet seulement, mais cela a eu comme scène ce village qui était l’exemple de bravoure et d’intelligence dans le passé qu’est AÏT-AMAR dont est originaire le 1er secrétaire actuel, Tabbou.

En effet, c’est sous la bénédiction de ce Tabbou et en sa présence que ses partisans mêlés aux islamistes ont fêté la victoire difficile du FFS dans la commune d’Aït-Bouaddou lors des élections locales du 29 novembre 2007.

Quoi de plus normal que les partisans d’un parti politique puisent fêter une victoire électorale me diriez-vous ! Pourtant, Ce qui est gravissime et qui révèle, si besoin est, la responsabilité du FFS dans ce phénomène nouveau en Kabylie qui est l’émergence des intégristes islamistes, c’est le slogan qu’avaient scandé à tue-tête les partisans du FFS et certains de leurs comportements au soir de leur victoire électorale au forceps.Retour ligne automatique
En effet et cela relève presque de l’invraisemblable que cela puisse se passer dans un village perché au pied du Djurdjura et en 2007 svp ! Les habitants d’Aït-Amar n’en reviennent pas encore, y compris beaucoup de militants du FFS qui n’ont pas encore perdu leur âme kabyle et leur identité politique, après avoir vécu une nuit qui a vu des groupes de partisans du FFS mêlés aux néo-islamistes sous l’œil bienveillant de Tabbou, crier toute la nuit durant, dans les ruelles de leur paisible hameau ceci : « Allah Ouakbar Karim Tabbou Allah Ouakbar ».

A ceci se sont ajoutés des comportement assez inquiétants comme le fait que ces « manifestants » d’une nuit dans un village de Kabylie, arrivés à proximité d’une demeure d’un chrétien gentil et néanmoins ex militant du FFS, scandent des slogans comme celui cité plus haut associés à d’autres insultes, menaces et allant même jusqu’à donner des coups de pieds sur la porte de la maison… ces scènes d’un autre âge se sont produites plusieurs fois à la faveur de la nuit et du mouvement de « la foule » et ayant ciblé plusieurs domiciles appartenant soi aux chrétiens, soi au militants du RCD, soi tout simplement aux citoyens apolitiques qui ont manifesté en diurne leur désaccord avec la politique aveugle du FFS qui encourage l’implantation de l’islamisme et leur rejet de cet islamisme porteur de tous les dangers et des germes de la régression et de l’obscurantisme.

J’ai tenu a mettre ce témoignage sur ce seul espace d’expression, Kabyles.net, qui nous est offert et que je viens juste de découvrir. C’est pour que nul n’oublie ça. C’est pour qu’en oubliant pas ça on puisse étouffer dans l’œuf ces groupuscules d’intégristes avant qu’ils ne parviennent à dévisager la Kabylie qu’ils couvriront d’un hidjab, d’un tchador et pour laquelle ils feront porter le khamis et la barbe hirsute pour ressembler à une contrée misérable de l’Afghanistan des talibans. Témoigner pour que nul ne dise qu’il ne savait pas.

Un citoyen d’Aït-Amar

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire