La Constitution de Taquervoust en Kabylie stipule…

Les rapports déchiffrés par un éminent savant Allemand et publié dans un journal intitulé : DER STRUMPF TAQER VOUSTER nous révèle ceci :

La taille moyenne d’un habitant de Taqervoust est de 1,25 m pouvant aller jusqu’à 1,31 m pour les cas exceptionnels. Un habitant dépassant ces tailles est banni du village et envoyé soit à Tirourda ou à Tazmalt pour vivre comme un ermite et conséquemment réduire sa taille.

Les habitants de Taqervoust sont très intelligents et éveillés. Une intelligence qu’ils emmagasinent durant les jours de soleil et qu’ils relâchent la nuit à travers la lueur de leurs yeux comme une énergie solaire. Celle-ci s’éteint 3 heures après selon la capacité de leur batterie.

La gastronomie de Taqervoust consiste en deux plats principaux : le cœur encore chaud et frétillant de leurs ennemis cuit entre deux tiges de carde en croix, la langue des gens qui disent du mal d’eux dans une ratatouille dont seules les femmes âgées de plus de 95 ans connaissent la recette.

La végétation à Taqervoust est différente des autres villages kabyles. Elle pousse uniquement après le coucher du soleil et fait ses bagages aux premières lueurs du jour. Si par hasard ou malchance, une plante ne trouve pas un moyen de transport pour repartir, elle est livrée à leurs animaux domestiques qui sont experts dans la torture des plantes.

Toutes les conversations entre les habitants de Taqervoust doivent impérativement se tenir en présence de 4 témoins. Les monologues à Taqervoust sont formellement interdits par la constitution de Taqervoust.

Les visites touristiques à Taqervoust se font les yeux bandés. Les seuls souvenirs que vous pouvez emporter de Taqvervoust sont des… cicatrices.

Une demande de mariage d’une femme de Taqervoust est relativement simple : la femme demande uniquement un cercueil avec votre nom, prénom, votre date de naissance… et la date de votre mort sera ajoutée par votre future femme, le plus rapidement possible. Le tout inscrit au milieu du cercueil.

….je crois que je vais regretter le marché de Tazmalt ou je vais devoir y aller déguisé en mouton de l’aïd.

Hmimi O’Vrahem

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*