La grande fête islamique de l’Aïd el Hadra

Bêêhhh ! Bientôt ce sera ma fête !

L’Aïd el Hadra ou fête du grand sacrifice au nom d’Allah est aussi cette occasion du grand voyage pour faire le hadj [1] à la Mecque et donc pour participer obligatoirement à la plus grande boucherie sur terre avec des centaines de milliers de mammifères ruminants qui vont être égorgés rituellement en moins de quatre jours…

Sans parler du rituel lui-même inchangé depuis son origine et avec la religion qui le demande, ne serait-il pas logique toutefois de se demander, vue le nombre de bêtes ainsi sacrifiées et égorgées en si peu de temps, ce qu’il advient de toutes ses carcasses (dépassant bien les 700.000), avec d’abord de toute cette viande non réfrigérée immédiatement et ensuite toutes les parties des dépouilles de toutes ces bêtes ?

Histoire de comptes et d’arithmétique… car si cette année le chiffre serait d’environ 800.000 bêtes ce fera donc autant de têtes (et cervelles), autant de peaux (beaucoup de cuir), 1,6 millions d’oreilles et 2.4 millions de pieds dont la majorité auront chacun 2 sabots (ovidés).

Histoire de hadj ou… de comptes ? Comme dirait l’autre sauf pour certains particuliers qui ne peuvent comprendre que : 6, 20, 100, 1.000 moutons dans un champs et 120 dans l’autre et qu’il n’est question que de 2 oreilles et 4 pieds c’est qu’ils n’associent pas en fait que ce n’est que Vincent qui n’a qu’un mouton et deux champs l’un a coté de l’autre … car en fait “ Vincent mit le mouton dans un champs et s’en vint dans l’autre “ … petit Ha ..Ha… Ha..! qui ne consolera en rien notre pauvre mouton avec déjà une petite larme a l’œil … comme sur l’image !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire