La liberté de concrétiser nos souhaits

En pratique, notre liberté d’opinion rencontre des limites qui contribuent à la former. Penser n’importe quoi est peut-être possible, mais exprimer n’importe quelle opinion ne l’est pas… La liberté n’est-elle pas d’abord ce pouvoir que rien ne contraint ? Pouvoir d’une existence, ici et maintenant, capable de désirer et, en conséquence, de se mouvoir, actionner, bouger, déplacer, manœuvrer, et de se propulser, dire non, par un déplacement physique ou un rêve et adhérer comme une huître par un mouvement vers… Être devient alors synonyme d’exister, doté d’une liberté problématique.

Si la liberté implique la conscience réfléchie et la conscience morale n’est-elle pas dans tous les cas une conquête de l’attention volontaire sur la conscience spontanée ? Comment comprendre que la vie soit donnée avec la liberté. Si la liberté est donnée avec la vie tout être vivant ne devrait-il pas être libre ?

Si la liberté n’est pas donnée avec la vie aucun être vivant ne sera jamais libre et suivra nécessairement sa nature. Comment sortir de ce dilemme ?

Concrétisons notre but !

Désormais il appartient à chaque citoyen d’Adekar d’être un acteur actif et participatif et non un simple spectateur passif de ce changement historique qui se met en place inexorablement pour le grand rendez-vous de 2012.

C’est à nous et à nous seuls qu’il incombe d’écrire une nouvelle page de l’Histoire que nous vivons actuellement en utilisant notre arme de destruction massive, que sont nos bulletins de vote. Nos bulletins de vote serviront à la reconstruction en nettoyant, une fois pour toute, cette écurie qui est la nôtre, cette caverne d’Ali baba et ses 40 voleurs qu’est devenue, depuis de quelques années, notre APC.

De ce fait, il nous incombe aussi d’envoyer à la poubelle de l’Histoire toute cette bande de vampires suceurs de fric, cette secte qui a élevé le clanisme, le népotisme et le favoritisme à la hauteur d’une institution, la leur. Il nous incombe de mettre en place une nouvelle génération de dirigeants qui sauront, je l’espère, placer tout ce qui touche à l’Humain au cœur de leurs préoccupations et permettre à tous les citoyens d’Adekar, notamment ceux d’en bas d’aspirer enfin à autre chose que l’état de servilité dans lequel ils ont été maintenus depuis des lustres par les actuels pharaons de la pyramide inversée.

Imesdhourar

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire