La SARL kabyle.com escroque les Kabyles

Stéphane Arrami voit tout le monde à son image

Encore une fois je suis diffamée par le gérant de la SARL kabyle.com qui me cite, en faisant des allégations mensongères, dans un commentaire qui n’a d’ailleurs rien à voir avec l’article en question.

Selon M. Arrami, seul son site doit être sur le Net. Les autres sites kabyles sont, selon lui, des parasites, nous lui volons la vedette. Il se permet, sans rien connaître des lois régissant le Net de vouloir nous obliger à devenir seulement des blogueurs ou des SARL.

Il voudrait que nous lui soumettions nos déclarations fiscales, car il estime que nous n’avons pas le droit de mettre de la pub google adsens.

Les gens sont libres de gagner leur vie, comme ils le veulent ou le peuvent, mais en quoi cela regarde M. Arrami ? Les personnes que je connais qui ont un site travaillent pour gagner leur vie et ne peuvent pas, contrairement à lui truander le fisc, car personne ne se fait payer en espèces.

Il se plaint car nos sites l’empêcheraient de se payer un nouveau serveur, alors il impute aux autres ses actions.

Nous savons que les publicités, pour les galas et autres divertissements, publiées sur son site sont payées en liquide sans être déclarées au fisc. Jetez un œil sur ses tarifs de publication, le nombre de publicités et ce qu’il déclare aux impôts, que tout le monde peut consulter, puisque c’est une SARL.

La publicité google adsens n’est là que pour un meilleur référencement du site et comme personne ne clique dessus, je ne risque pas de me payer une semaine de vacances dans un SPA.

Contrairement à lui, nous n’avons jamais truandé quiconque.

Je remets en ligne cet article publié en 2010.

J’ai fait du bénévolat sur le site kabyle.com. J’ai quitté, ce site, qui était à l’origine associatif, un peu après qu’il soit transformé en SARL. Je n’étais pas d’accord avec les actionnaires du site, qui ne s’intéressent qu’au nombre de clients potentiels. Je ne vais pas m’étendre sur les sautes d’humeur, les chantages, les comportements colériques et tyranniques de Stéphane Arrami qui finissent par lasser, les plus téméraires. Il enlevait ou donnait des droits aux personnes qui avaient la gentillesse de faire vivre son site. Un jour l’un est administrateur et peut corriger ou mettre en ligne, le lendemain, parce que monsieur n’a pas supporté une remarque de l’un ou de l’autre, il bloquait l’accès à ces mêmes personnes qui font que son site est visité. Lorsqu’il ne mettait pas le site « en panne » pour montrer sa très grande utilité à la Nation kabyle…

Il suffit, pour vous donner un aperçu, du caractériel gérant à l’égo démesuré, de compter le nombre de fois où il a « donné sa démission » en faisant un article pour informer les internautes, alors qu’en réalité il n’a jamais fait de lettre de démission, les autres actionnaires vous le confirmeront. Mais il aime s’exposer sur le net, afin de se faire plaindre, parler de lui, se faire mousser. Il se prend pour le Messie des Kabyles. Messie venu de Tunisie… mais qui n’a rien à voir avec un Tertullien… dire que certains se laissent prendre à son jeu !

Alors que j’étais bénévole et qu’il avait déjà créé sa SARL, j’avais demandé à Stéphane Arrami une attestation pour prouver que je faisais bien du bénévolat dont j’avais besoin. Attestation que Stéphane a refusé de me délivrer. Je travaillais gratuitement, parce que le nom de domaine du site est kabyle et il refusait de rédiger un papier dans lequel il devait certifier que je n’étais pas rémunérée. Je n’avais plus aucune raison de donner de mon temps à une personne à la fois nombriliste, égocentrique et bourrée de complexes, qui n’a jamais fait le moindre effort pour apprendre un mot de kabyle et se comporte comme un parfait goujat. Aucun amour propre, aucune dignité, aucun respect de la parole donnée, contrairement à un Kabyle digne de ce nom.

J’explique tout cela, pour en fait dénoncer les agissements d’un site commercial. Depuis que la SARL kabyle.com existe, beaucoup se sont laissé tenter en donnant leurs produits à vendre, qui des livres ou des DVD, pour ne citer que Shamy, qui des CD. Nous n’allons pas faire une liste exhaustive de toutes les personnes qui se sont laissées prendre au miroir aux alouettes de ce site, qui a fait croire aux artistes ou auteurs, qu’ils pourraient tirer un bénéfice quelconque de leur travail.

Le gérant de kabyle.com exige que les livres, CD, DVD, soient remis, en dépôt, à sa société. Ce qui est pratique pour la société, qui ainsi ne débourse pas un sou. Les artistes ou auteurs divers n’ayant pas tellement d’espace pour se faire connaître, lui font confiance, et mettent en dépôt, livre, CD, DVD. Il est normal qu’un auteur ou un artiste espère pouvoir vivre de son art. Retour ligne manuel
Si au moins ces « fournisseurs » pouvaient toucher un pourcentage sur la vente de leurs produits.Retour ligne manuel
Mais que nenni, à ce jour, beaucoup attendent les sommes qui leur sont dues, pour les produits vendus, ou le retour de la marchandise qu’ils ont confiée à cette société qui ne cherche qu’à truander ceux qui ont eu la malchance de confier leurs biens à un escroc. Car comment qualifier sinon les agissements de Stéphane, qui croit dur comme fer, que lorsqu’il écrit quelque chose, les Kabyles ; vont en masse assassiner, l’objet de son courroux ? Il n’hésite pas à écrire n’importe quoi afin de se venger de ceux qui ne vivent pas dans sa sujétion insupportable. Il ne vit qu’en ayant de la haine pour quelqu’un au gré de ses humeurs fantasques, pensant que la terre doit tourner autour de lui, se plaignant toujours de tous et de toutes, quelle que soit la circonstance. La preuve est qu’au lieu de choisir un nom de domaines qui s’ouvrirait aux autres, il a préféré le singulier. Sa paranoïa n’a d’égale que sa sottise à ne rien comprendre et connaître du nom de domaine qu’il a pris et qu’il utilise. Je n’invente rien, il a toujours étalé sa vie privée sur le net, il suffit de faire des recherches pour lire ses élucubrations.

En ce qui me concerne, alors que je faisais du bénévolat sur le site de la SARL kabyle.com, j’avais confié des livres, dont certains ont été vendus il y a plus de 4 ans. Je me suis adressé au gérant de la société qui m’a répondu dans un premier temps qu’il n’était pas au courant et m’a demandé de m’adresser à son associé. L’associé en question, en pleine bagarre judiciaire avec le gérant, s’est empressé de m’envoyer la preuve qu’un de mes livres a été vendu.

Il y a de l’eau dans le gaz entre les associés. J’ai donc fait parvenir la preuve au gérant, qui m’a répondu qu’il devait faire une assemblée générale pour me faire un chèque (sic !). Cette réponse qui m’a vivement surprise : un gérant de société n’a pas besoin de faire une assemblée extraordinaire pour faire un chèque, surtout d’un montant de 20,30 €.

J’ai attendu pendant plusieurs mois ce règlement. Si j’avais placé ces quelques sous sur un livret A, j’aurais eu, au moins, des intérêts… Je me félicite de n’avoir pas donné la quantité qui m’était demandée au départ…

J’ai relancé le gérant qui m’a trouvé des excuses plus tortueuses les unes que les autres ; et voyant mon insistance il m’a demandé de lui faire parvenir un RIB. Il est évident qu’il est hors de question de donner un RIB à une personne qui dit ne pas savoir ce qui se passe dans la société dont il a la gérance. Il me semblait plus simple de me faire parvenir un chèque. Sur ce il me répond que la société n’a pas de chéquier et insiste de nouveau pour me demander mon RIB. Je lui réponds qu’il peut m’envoyer un mandat. Là, il réplique qu’en ce cas, il va me déduire les frais d’envoi…, alors que j’ai attendu plus de 4 ans ! Aucun remerciement pour tout le temps passé sur son site. Par contre, dès que l’on a raz la casquette de ses humeurs, il n’hésite pas à salir ceux qui ont fait que son site soit vu, lu et visité. Car ce n’est pas par la qualité de ses écrits que son site qui, était au départ une home page a été connu. Par contre, il est capable de toutes les bassesses pour ne pas débourser un centime.

Entre temps, plusieurs associations, artistes, écrivains attendent le bon vouloir de ce Kabyle apocryphe qui dit ne pas avoir de chéquier (bizarre pour une SARL) et qui menace au cas où on l’obligerait à payer de ne plus avoir aucun contact avec lui – comme si cela allait détruire notre vie – ou de faire un article pour dénoncer… dénoncer quoi ? qui ? pourquoi ? encore un qui utilise les recettes des régimes totalitaires (tu fais ce que je veux ou je diffame). Remarquez et ce n’est pas une révélation, il dit dans une interview qu’il a vécu en Tunisie, possède un passeport tunisien…

Au vu de son comportement je n’ai aucune raison de lui faire cadeau du moindre euro. Il faudrait le payer pour lui avoir rendu service ! Je plains les petits producteurs qui comptent sur son site pour vendre leurs œuvres, et qui doivent tout de même financer leurs produits avant de les mettre en dépôt sur kabyle.com.

Je trouve cette façon de faire plus que lamentable. Il aurait mieux valu avoir la délicatesse de mettre noir sur blanc que toute marchandise confiée à la SARL kabyle.com sera vendue aux bénéfices exclusifs de cette société, et que les déposants peuvent toujours se gratter pour toucher un sou. Mais pouvons-nous demander à un butor malappris, impoli et ingrat, à l’égard de ceux qui l’ont aidé, d’être courtois et reconnaissant ?

J’ai fait part de mon courroux à Stéphane Arrami avant d’écrire ce billet. Comme il lui est très douloureux de se séparer des 20,30 € qu’il me doit, afin de se venger, il n’a rien trouvé de mieux que d’écrire une fumisterie en jetant mon nom en pâture. Son comportement est passible de poursuites. Je ne suis pas une femme publique et je n’ai jamais parlé de moi, ou mis ma photo sur un site. On n’a pas le droit de divulguer l’identité d’une personne sans son accord. Je vais de ce pas aller déposer une plaite qui lui coûtera bien plus que ce qu’il rechigne à régler. On ne peut pas, parce qu’on a un site, écrire n’importe quoi sur des personnes qui ne sont pas des personnes publiques. Les dédommagements qu’il sera dans l’obligation de me verser serviront à éditer des livres pour aider les auteurs qui le méritent. Mohamed Imazatène a fini par prendre la fuite et n’est plus là pour couvrir les dépenses faramineuses de ce gérant qui veut vivre au-dessus de ses moyens en volant ceux qui sont dans le besoin. A force d’être assigné en justice par ceux qui l’ont aidé dans tous les sens du terme, il finira par comprendre la signification des mots qu’il écrit et par respecter les lois de la République française.

J’ai le courage de mes opinions et j’ai toujours dénoncé le gouvernement algérien, la religion imposée par l’État, et ce, sans me cacher. Je l’ai toujours fait, dans le réel, bien avant qu’Internet soit mis à la portée de tous. Bien souvent en mettant ma vie en danger. Je n’ai jamais tenu compte des menaces que l’on m’a faites dans le réel et j’ai toujours tenu tête à ceux qui voulaient m’imposer des points de vue qui vont à l’encontre de la liberté de pensée, des droits de l’homme et de la femme en particulier.

Notre site n’est pas un site commercial. Il se veut un espace de liberté. Les personnes qui apportent leur contribution le font bénévolement. Je n’ai jamais, contrairement à Stéphane Arrami, réglé mes problèmes via Internet. J’ai la décence et la courtoisie de m’adresser directement aux personnes concernées sans étaler mes déboires sur la toile. Le voici devenu défenseur de l’islam afin de ne pas perdre sa clientèle musulmane !

Les personnes qui gèrent notre site ont le droit de dénoncer ce qui mine la Kabylie et empêche les Kabyles de vivre avec leur époque. On ne peut rien construire sur un terrain miné. Et les mines qui explosent tous les jours pour détruire les Kabyles sont les sourates, les hadiths, la sunna, la sira, et tous les textes qui ne sont pas en adéquation avec les Droits Humains et les principes qui régissent une démocratie. Je respecte les lois de la République française dont je suis citoyenne car je n’ai que faire d’un passeport qui occulte mon identité, celles de mes ancêtres et de mes enfants, pour mettre en avant celle d’une ethnie qui vise à nous voir disparaître.

J’ai l’espoir de voir surgir une Kabylie libre, pas une Kabylie sous le joug arabo-islamiste, qui s’enfonce dans une paupérisation voulue par Bouteflika et ses laquais.

Je paie le nom de domaine et l’hébergeur de mes deniers et je n’ai jamais rien demandé à personne et je ne vends rien. Je veux juste que les Kabyles qui le souhaitent se sentent en sécurité sur notre site pour exprimer librement leur opinion. Quant aux autres, les sites arabo-musulmans sont légion sur le net, personne ne les oblige à venir nous rendre visite.

C’est à nous de faire en sorte que les instances internationales tiennent compte de notre existence.

Ces deux citations vous interpelleront j’espère :

« Serions-nous muets et cois comme des cailloux, notre passivité même serait une action dont nous serions responsables ». Jean-Paul Sartre.

« Le monde est dangereux à vivre, non à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire » Albert Einstein.

Marie

Vous trouverez les captures d’écran du commentaire dont je parle que Kabyle apocryphe a publié sur son site, il n’a pas eu le courage de le mettre sous forme d’article.

JPEG - 86.2 ko
JPEG - 175.1 ko

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*