Le MAK Kabylie se démène

Les Kabyles ne doivent pas en revenir de ce que le MAK fait pour la Kabylie !

Une déclaration du Mak-Kabylie qui se décarcasse. On ne peut que féliciter ses militants qui œuvrent à améliorer le sort de M. Ferhat Mehenni, président de l’Anavad.

Il n’y a rien de plus urgent à faire que de créer, en ce mois d’avril, une « Coordination Nationale de Soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle ».

Combien de portraits seront imprimés pour marcher en glorifiant « le mac MAK c’est moi » ?

Cela me rappelle l’Algérie sous Mohamed Boukherouba alias Boumedienne. Le pouvoir distribuait des panneaux avec la sale tronche du président autoproclamé, lors des visites officielles des hommes d’Etat étrangers, afin de faire croire aux journalistes, venus d’ailleurs, combien le peuple adulait son dictateur.

Mais il est vrai que je vais me faire taper sur les doigts. Le MAK Kabylie ne fait pas dans le culte de la personnalité. Je dois avoir mal compris.

La marche se fera comment ? au pas, le bras tendu en criant « heil Ferhat ? »


Tizi n Tsemlal : Naissance de la Coordination Nationale de Soutien à l’Anavad

Pas moins de quinze membres de la grande famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) se sont réunis aujourd’hui sous la présidence de Amazigh Bouhas au village de Tizi n Tsemlal à l’effet de créer une structure dénommée « Coordination Nationale de Soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle » (Anavad).

Officiellement donc, il y a lieu de retenir que ce sont les participants à cette réunion qui sont les fondateurs de cette coordination de soutien à l’Anavad. Toutefois, à l’issue des débats et dans le souci d’élargir ses rangs à d’autres compétences et bonnes volontés, les fondateurs de cette nouvelle structure kabyle ont décidé de faire demeurer ouvertes les nouvelles adhésions, et ce, jusqu’à la date du 23 du mois en cours, journée de la deuxième réunion de la coordination afin de clôturer la liste définitive de ses membres.

Il est à noter que la rencontre d’aujourd’hui où chacun des présents a donné son point de vue sur le rôle à jouer à l’avenir et les attentes des Kabyles s’est déroulée dans un climat démocratique et convivial. Il est à signaler également que pour prouver que la création de cette coordination de soutien au premier gouvernement kabyle n’est pas une simple vue de l’esprit et ne relève pas d’une gâterie, ses fondateurs ont arrêté un programme d’actions devant prouver son existe.

En effet, une caravane est programmée pour la journée du 09 du mois en cours au niveau de la circonscription territoriale de la commune d’Akbou. Les caravaniers sillonneront les villages et hameaux de cette commune qui a beaucoup donné à la Kabylie. Pour la journée du 16 du même mois à partir de 10h30, le rendez-vous pour la grande famille militante et patriotique kabyle est donné par Iazzougen (Azazga) et sera traduit par une marche pacifique à partir de la gare (ville d’Iazzougen) jusqu’au siège de la mairie qui se trouve juste à quelques pas du lieudit « l’Eglise ».

En dernier, il y a lieu de relever que les ambitions que nourrit la Coordination Nationale de Soutien au GPK ne sont pas des moindres. Autrement dit, le travail qui attend ses membres sera loin d’être une sinécure.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire