Le médecin et sa mule

Un médecin, monté sur sa mule, allait visiter un malade qui avait un abcès dans la gorge. Notre docteur rencontre un ami à la porte même de son client. Il met pied à terre pour causer plus commodément, et abandonne sa monture, qui, voyant la porte ouverte, entre toute seule dans la maison. La chambre du malade était au rez-de-chaussée. La mule, d’un pas assuré entre dans l’appartement où le pauvre homme, à l’article de la mort, était couché. Celui-ci, qui entend du bruit, croit que c’est le médecin, et présente son pouls sans se retourner. La mule, qui voit un bras dressé devant elle, sans savoir pourquoi, saisit le poignet avec les dents. Le malade, effrayé, tourne la tête et saute au bas du lit puis voyant l’animal il est pris d’un tel accès de rire que l’abcès en crève.

Le docteur, qui survient, veut battre la mule à coups de cravache. Mais le malade s’écrie :

« Arrêtez, monsieur le docteur ! Il y a de quoi être émerveillé de l’aventure votre mule a guéri le mal dont toute votre science ne pouvait venir à bout depuis des semaines. Désormais, s’il m’arrivait de retomber dans ce piteux état, envoyez-moi votre mule, et restez en paix chez vous. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*