Le siège de Charlie Hebdo attaqué au cocktail molotov

Cette nuit le siège de Charlie Hebdo, situé dans le 20e arrondissement de Paris, a été attaqué au cocktail molotov. Tout à brulé ou presque.

L’hebdomadaire satirique avait décidé cette semaine de faire de Mahomet le “rédacteur en chef” d’un numéro spécial rebaptisé pour l’occasion “Charia Hebdo”en référence à l’instauration de la charia en Libye et à la victoire des islamistes aux législatives tunisiennes.

L’incendie qui s’est produit peu après minuit a été rapidement maitrisé selon la préfecture de police. Les dégâts sont assez importants : « On n’a plus de journal, les ordinateurs ont cramé, tout notre matériel a été détruit ».

« On a fait ce numéro comme on a fait tous les autres, on caricature tout le monde, je pense que l’islam ne doit pas être un sujet tabou, on a le droit de parler de tout ; si des musulmans ou n’importe qui trouvent quelque chose à dire contre Charlie Hebdo qu’ils portent plainte. »

« Il n’y a pas de délit de blasphème en France, on peut critiquer toutes les religions » affirme Charb, le directeur de la publication de Charlie Hebdo. Dans le même temps, le site du journal a été piraté par un site islamiste.

L’imam de la mosquée de Paris interrogé à ce sujet par Itélé condamne Charlie Hebdo, pour avoir osé caricaturer Mahomet !

Nous sommes consternés car c’est la liberté de la presse qui est attaquée, dans un pays démocrate et laïc.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*