Les Kabyles du Québec favorables à la Charte des valeurs québécoises

Les grandes lignes de la Charte des valeurs québécoises viennent d’être dévoilées par le gouvernement et soumises à un débat public. Cette charte définit les règles qui encadrent les demandes d’accommodements religieux au Québec, consacre l’égalité hommes et femmes et réaffirme la laïcité de l’État en séparant le religieux du politique.

Une laïcité qui ne porte aucunement atteinte à la liberté de pensée, de religion ou de conscience mais qui, au contraire, garantit plutôt aux croyants et croyantes le plein droit à la pratique de leurs cultes dans des lieux réservés à cet effet.

Nous, Québécois et Québécoises d’origine kabyle appuyés par nos concitoyens de toutes origines, favorables à cette charte :

- Qui, impuissants, avions vu comment, dans notre pays d’origine, l’État s’est emparé de la religion pour l’instrumentaliser à des fins politiques, en brimant avec les libertés individuelles, collectives et les droits fondamentaux de la personne,

- Qui avions vu comment les intégristes islamistes, avec la complicité des gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays, se sont incrustés graduellement dans les institutions de l’État, dans les écoles et dans des pans entier de la société en imposant leur idéologie et en réduisant ainsi les droits et libertés des femmes à qui ils imposaient le port du voile sous peine de mort ou d’excommunication. Y compris les droits des minorités religieuses et des citoyens qui n’étaient pas à leurs yeux suffisamment musulmans.

- Qui avions assisté impuissants, sous leur joug, aux atrocités commises au nom d’Allah contre des êtres innocents dont des enfants en bas-âge.

- Qui avions vécu un climat de violence qui a causé la mort de 200.000 civils innocents et qui nous a poussé à l’exil pour sauver nos vies et retrouver la paix et la liberté au Québec. Cette terre que nous avions choisie pour ses valeurs, sa langue, sa culture et dont le peuple est l’un des plus ouverts de la planète n’en déplaise à tous ses détracteurs.

Sommes pour cette charte qui promeut les valeurs, universelles, de notre société auxquelles tous les immigrants qui veulent s’installer au Québec devraient logiquement s’ajuster. Une charte qui, si elle est adoptée, permettra ainsi aux diverses composantes de la société de vivre dans l’harmonie.

Allas Di Tlelli

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire