Les tombes kabyles sont-elles licites ?

Comme nous le savons tous, l’écrasante majorité des mosquées en Kabylie sont construites à des endroits où on a enterré un saint local ou plus connu.
Ainsi, les mosquées de ma région, celles de ma commune et celle de mon propre village sont érigées à l’endroit même où se trouve la sépulture de ces saints : assas en Kabyle.

Certaines mosquées sont bâties sur des nécropoles ou juste à proximité. C’est le cas de la mosquée de mon village. Lors de sa construction, plusieurs ossements furent trouvés. Certains ont été déplacés pour être enterrés juste à côté de la mosquée, ceux qui ne le furent pas sont sous le sol de la mosquée.

Or voici que d’après certains hadiths authentifiés, ces mosquées ne sont pas du tout hallal. Mohamed a ordonné la destruction de ces mosquées.

D’après Aicha, Umm Habîba et Umm Salama racontaient à l’Envoyé d’Allah qu’elles avaient vu, en Abyssinie, une église dans laquelle il y avait des représentations figurées. L’Envoyé d’Allah leur dit :

« Chez ces gens-là, quand un homme vertueux meurt, ils bâtissent sur sa tombe un oratoire (lieu de culte) où ils dessinent de telles représentations. Ces gens-là seront les pires des créatures aux yeux d’Allah le Jour de la Résurrection ».

D’après Aicha, l’Envoyé d’Allah dit, lors de sa maladie à la suite de laquelle il succomba :

« Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens qui ont pris les tombes de leurs prophètes pour oratoires (lieu de culte) ».

Aicha poursuivit :

« Sans cela, on aurait fait bâtir la tombe (du Prophète) sur une place éminente, mais il craignait qu’on la prenne pour oratoire ».

« Certainement ceux qui vous ont précédés (les juifs et les chrétiens) prenaient les tombes de leurs Prophètes et des saints comme lieu de prière. Quant à vous ne prenez surtout pas les tombes comme lieu de prières ! Car je vous interdis catégoriquement cela ! » [Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°532]

La construction des tombes et leur surélévation sont aussi interdites. Nous savons tous que presque toutes les tombes en Kabylie sont blanches, construites et surélevées.

Djabir a dit :

« Le Messager d’Allah a interdit de blanchir la tombe, de s’asseoir là-dessus et de construire sur elle ». (rapporté par Muslim, 970).

1 Commentaire

  1. mais comment faire puisque tte l’humanité depuis adam huwa est morte (des milliards) sous terre alors? et de plus stoppez votre propagande, y’a pas qu’au Djurdjura (kbilie) qu’il y a des tombes blanches sureleve et tutti quanti stoppez votre separatisme

Laisser un commentaire