Liberté d’opinion et islamophobie

Combien de morts et de blessés à cause du film « l’innocence des musulmans » ? Pourtant le film met en image les faits ou pour être exacte les méfaits de Mahomet. Tout est dans la Sunna !

Un petit rappel à ceux qui foulent aux pieds les lois de la République française en voulant nous islamiser « be ssif » : [1]

« Le Haut Conseil à l’Intégration rappelle unanimement qu’en République, la critique de la religion comme de toutes les convictions est libre, qu’elle est constitutionnellement garantie et qu’elle fait partie de la liberté d’opinion et d’expression. Elle ne saurait être assimilée à du racisme ou de la xénophobie que les membres du Haut Comité à l’Intégration réprouvent et combattent activement. La pratique de la religion étant libre, l’islamophobie, c’est-à-dire la peur ou la détestation de la religion islamique ne relève pas du racisme. Le Haut Comité à L’Intégration, rapport annuel 2005. »

Un autre petit rappel au sujet de “l’innocence des musulmans” et de cette “belle religion d’amour, de paix et de tolérance” qu’est l’islam envers les non-musulmans. Car parler d’un film anti-islam prouve bien que les auteurs ne savent pas que ce petit film ne fait que relater la sunna.

Qu’est-ce que la Sunna ? demanderont les naïfs :Retour ligne automatique
C’est ce que Mahomet a dit, fait, approuvé ou interdit. Elle concerne, tous les domaines auxquels est lié l’islam : Le Coran, la Sira [biographie] et les hadiths reconnus comme « sahih », c’est-à-dire véridiques.

Nous vous laissons apprécier ces quelques conseils que tout bon musulman doit suivre, sous peine de ne pas se retrouver à la droite de Mahomet au paradis d’Allah.

« Nous [les musulmans] vous [les non-musulmans] renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont a jamais déclarées, jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul » (Coran 60,4)

« Si les gens du Livre (chrétiens et juifs) croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. » (Coran 3,110)

« Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement. » (Coran 33,61)

« Combattez-les sans répit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Allah. S’ils cessent le combat, ne poursuivez les hostilités que contre les injustes récalcitrants. » (Coran 2,193)

Le messager d’Allah dit : « J’ai reçu l’ordre de combattre tous les mécréants jusqu’à ce qu’ils reconnaissent qu’il n’y a qu’un seul Dieu : Allah, et que Mahomet est le prophète d’Allah. » (Sahih Muslim, 1,33)


Nous invitons nos ministres français à suivre l’exemple de Julia Gillard, Premier ministre australien, qui, contrairement à eux, prend clairement position contre ceux qui veulent nous imposer leur dogme.

Quelques citations de Mme Gillard :« Ceci est notre pays, notre terre, et notre style de vie et nous vous donnons l’occasion d’en profiter. Mais à partir du moment ou vous vous mettez à vous plaindre, à gémir et à ronchonner à propos de notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes ou notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté australienne : LE DROIT DE PARTIR. Si vous n’êtes pas heureux ici et bien partez !! Nous ne vous avons pas forcés à venir ! Vous êtes venus de vous-même, alors acceptez le pays qui vous a acceptés, tel qu’il est ! »

« Les musulmans qui veulent vivre sous la charia islamique sont priés de quitter l’Australie ! »

« Je suis fatiguée que cette nation s’inquiète de savoir si nous offensons certains individus ou leur culture… »

« Nous parlons l’anglais et non pas l’espagnol, le libanais, l’arabe, le chinois, le japonais, le russe ou autre langage. Donc, si vous voulez faire partie de notre société, apprenez notre langue !! »

« La plupart des Australiens croient en Dieu. Il n’est pas question ici de « droit chrétien » ou d’une quelconque pression politique, c’est un fait parce que les chrétiens hommes et femmes, avec leurs principes chrétiens ont fondé cette nation. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles ! »

« Nous acceptons vos croyances sans vous poser de questions. Tout ce que nous vous demandons, c’est de respecter les nôtres, de vivre pacifiquement et en harmonie avec nous. »

En conclusion, les propos tenus sur notre site ne portent pas atteinte à des êtres humains, mais à des opinions.

Geneviève Harland

P.-S.

Les insultes et menaces de toutes sortes, que je reçois au quotidien, ne me feront pas taire. Je n’y suis pour rien si les textes musulmans que vous découvrez vous répugnent, c’est à votre « prophète » que vous devez vous en prendre et non à moi.

Notes

[1ssif est un coutelas. Be ssif veut « dire par la force », quitte à égorger la personne qui ne veut pas se convertir à l’islam.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*