« Manifeste pour un statut politique particulier pour la Kabylie. »

Lettre en réponse à Monsieur Abdou Semmar – AlgerieFocus

Récemment, on a eu une sortie de monsieur Abdou Semmar qui aurait pu mettre en danger son journal en ligne qui tente de se faire une réputation et pour lequel… il écrit. Un peu comme la première virée d’un chat sur une patinoire, on ne sait pas s’il cherche à s’agripper ou à se laisser aller. Je cite :

« …. Je n’ai jamais cru en l’existence d’un « peuple Kabyle » qui sera différent des autres composantes de la société algérienne. »

Cela tombe bien monsieur Semmar, parce que c’est exactement ce que le manifeste est en train de souligner. Vous auriez dû finir de le lire. Si vous me permettez, vous devriez faire des économies de mots entre guillemets. La preuve, à la fin de votre article, vous en aviez plus. Mais je voudrais que vous redéfinissiez le portrait de cet Algérien, ce composant de la société algérienne ? Ne pas croire à un « peuple Kabyle », c’est simplement ne pas croire au peuple algérien. Le Kabyle se définit de par sa particularité linguistique d’abord et socio-culturelle ensuite que vous n’avez pas mentionnée tout au long de votre article. Je vais vous reprendre plus bas sur cette particularité. Je continue :

« … Ma mère est Kabyle. Elle m’a élevé dans le respect de ces « célèbres valeurs kabyles ancestrales ». Et franchement, j’ai parcouru toute l’Algérie, les valeurs kabyles de ma mère, je les ai retrouvées à Médéa, Tiaret, Tlemcen, Timimoun, Tamanrasset, Annaba, Batna et un peu partout dans le pays »

Et plus franchement… vous auriez pu même continuer jusqu’à Tombouctou et vous auriez retrouvé encore les valeurs de votre très chère mère. En fait, vous auriez pu faire le tour du monde et retrouver ces valeurs. C’est juste pour vous dire que ce n’est pas votre très chère mère qui a retransmis ces valeurs à toutes ces villes que vous venez de citer. Elles y étaient déjà sans même qu’elle ne se déplace. On avait compris cela. Par contre, vous avez encore mis entre guillemets : « célèbres valeurs kabyles ancestrales », pourquoi célèbres ? Quelles sont ces valeurs célèbres dont vous parlez ? Citez-nous quelques-unes ! Vous en seriez incapable, car je pourrais vous en citer l’équivalent aussi ailleurs dans une autre ville d’Algérie ou même un autre pays. Tiens ! Savez-vous que pouvez retrouver les mêmes valeurs à Agadir ? À Nafussa, Siwa et même Mogadishu ? Pourtant, ce n’est pas des Algériens. Vous avez trouvé d’abord la solution et vous vous êtes empressé d’aller chercher le problème qui devrait aller avec. Un problème qui ne fut jamais là pour commencer.

D’ailleurs, je ne suis pas convaincu que vous avez daigné lire ce « manifeste ». Sinon, vous auriez remarqué qu’il est plus compliqué qu’un problème de stationnement à Alger. La Kabylie vit un isolement politique, environnemental, éducationnel, et un apartheid linguistique depuis l’indépendance de ce pays. Je ne vais pas m’attarder sur la contribution de la Kabylie à la révolution, elle fut le champ de bataille ; d’ailleurs, si vous ne me croyez pas, demandez à votre très chère mère. Elle fut simplement le théâtre de la révolution algérienne. L’isolement est-il le prix à payer pour cette contribution ? Le déni linguistique et identitaire ? Devons-nous servir toujours de première couche à l’identité arabe pour qu’elle puisse briller sur notre dos ? Je ne parle même pas de tamazight ! Mais, de toutes les autres langues de pointe. Le peuple kabyle pense que la langue arabe n’est pas à la hauteur de leurs aspirations. Une langue véhicule une culture, un « way of thinking », un mode de vie, et cette langue est pratiquement une morgue pour tout ce que je viens de citer. Elle-même est sur la table d’intervention chirurgicale, mais je ne vois pas pourquoi l’Amazigho-Kabyle devrait être aussi « anesthésié » par cette chirurgie. Que l’Algérois, l’Oranais, l’Annabi ou le Constantinois ne voient pas d’inconvénient, je peux comprendre. Mais, pour nous les Kabyles, nous pensons qu’une meilleure éducation pour nos enfants est vitale pour une meilleure Kabylie et même une meilleure Algérie. Malheureusement, la langue arabe ne pourra pas remplir ces critères. Ce n’est pas un divorce ou même une séparation, c’est simplement une alternative.

Monsieur Abdou Semmar, je commence à trouver que ma lettre est une perte de temps. Nous les Kabyles, de père et de mère, nous sommes habitués à voir défiler des épouvantails qu’on habille en Kabyle et qu’on accroche sur le champ de l’Algérie arabe et musulmane. Vos petits compliments ne sont pas assez bons comme lubrifiant pour nous entuber. Allez lire le manifeste et revenez avec quelque chose qu’on pourrait se mettre sous la dent.

Bien le bonjour à votre mère… même si elle n’est pas Kabyle.

Hmimi O’Vrahem

2 Commentaires

  1. ivan..vous avez raisons. Les sarrasins c’était des chrétiens africains de l’idéologie de l’arianisme.
    Dailleurs il était question de lois des sarrasins ensuite dites des maures qui deviendront l’islam des siècles après. il y a une arnaque pour détruire les numides après s’être servi d’eux ils avaient le savoir comme créer la grammaire et l’alphabet ,traduire le punique en syriaque, leur savoir etc…c’est comme les kds qui ont servi à l’arabisation de leurs enfants . La ruse tout se fait sur les siècles pour perdre le fil de l’histoire. Ceci est valable pour l’hébreu africain le christianisme et l’islam.
    Les français on été à l’origine de la création des nations fictives arabes. C’est le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour démolir l’Afrique du nord des civilisateurs de l’occident.
    Les arabes n’ont ni ancêtre ni car c’est un faux peuple fabriqué pour causer des problèmes et ainsi affaiblir les indigènes à défaut de prendre leur place.Cela a marché dans plusieurs pays voyez la Tunisie ,Maurétanie etc..Le dernier rempart entamé c’est la Kabylie.Ces faux arabes ne le savent pas qu’ils sont des arrachés à de la famille des indigènes devenus des bâtards. L’occident et l’orient sont des grand criminel qui ont tout usurpé et falsifié. chacun doit se poser la question pourquoi on n’entend qu’arabe arabe et islam?..Et pourquoi protège cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*