Marche du samedi 19 mars 2011 à Tizi, Vgayet, Tuvirets, Bumerdes…

Marche du samedi 19 mars 2011 à Tizi, Vgayet, Tuvirets, Bumerdes…


Ébauche d’une réflexion autour de la meilleure manière de lutter sans passer par le reniement de soi, condition sine qua none jusque-là pour rendre un Kabyle fréquentable en dehors de la Kabylie…

Parce que continuer à faire du copier/coller au soulèvement populaire en Tunisie et en Egypte ; attitude immature et anachronique qui, en raison justement du copier/coller d’une Égypte qui rend légitime le mouvement des frères musulmans et à un degrés moindre, d’une Tunisie qui semble trouver quelque sympathie à Ennahda , fait fi des luttes et des sacrifices consenties notamment contre l’intégrisme islamiste qui s’est retrouvé toléré voire même fréquentable (présence tolérée de Belhadj lors du rassemblement du 12 février à la place du 1er Mai à Alger et les réactions, sur la Berbère Télévision, somme toute troublantes de Saïd Sadi suite à la présence de ce criminel lors de cette première tentative de marcher de la CNCD).

Jusque-là, ce sont essentiellement des Kabyles qui sont derrière la CNCD et ce sont toujours eux qui constituent l’écrasante majorité des quelques centaines de citoyens qui avaient répondu à l’appel à la marche du 12 février 2011, ce qui, entre autres raisons, explique le manque d’engouement (d’adhésion) des Algériens autre que Kabyles, considérant depuis au moins 1962 que le Kabyle est dangereux et que le choix se fera pour eux entre ce même régime et l’islam politique, et pourtant, les tentatives de révoltes avaient tenté systématiquement d’inscrire cette action dans le farfelu concept de « révolution arabe » !

Parce que l’avenir de la Kabylie, que l’on veuille ou pas, passera inéluctablement par un statut de large autonomie pour aboutir à l’autodétermination si le régime mortifère d’Alger venait à perdurait, et que dans ce cas, il (l’avenir) ne pourra se construire pacifiquement.

La Kabylie doit se mobiliser et mobiliser ses énergies pour se (re)mobiliser et descendre dans les rues à chaque fois que cela est nécessaire mais, refusant que des kabyles continuent de servir de chair à canon et de « marcheurs » en place et lieu des autres qui tantôt les craignent, tantôt les méprisent, les Kabyles ne doivent plus manifester que dans les rues de leur Kabylie, responsabilisant de ce fait chaque région d’Algérie à assumer sa part de cette très longue lutte pour le changement et la démocratie.

L’appel est donc adressé à tous les Kabyles, hommes et femmes, de toute tendance politique ou partisane, de toute confession afin d’investir les rue de Vgayet, Tizi, tuvirts, Boumerdès… pour crier notre détermination et exiger la chute du régime arabo-islamiste, corrompu et despotique d’Alger et celle de tous ses hommes qui ont eu à contribuer à la consolidation de cette dictature entre 1962 et 2011.

A tous les Kabyles qui marcheront ce samedi à Vgayet, Tizi, Tuvirets, Boumerdès…, il est demandé de déployer des drapeaux berbères (en attendant un drapeau kabyle) pour ne plus accepter de nous renier encore et encore afin de faire plaisir à une unité nationale arabo-musulmane qui n’est pas la nôtre. C’est aussi l’occasion de refuser de nous inscrire dans l’hypothétique « révolution arabe » et par conséquent, d’envoyer un message fort aux habitants de tout le sous-continent nord-africain (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) pour leur dire que la Kabylie contribuera et luttera pour l’édification de ce grand ensemble régional sur le socle de l’authenticité et des valeurs démocratiques et laïques, dans un cadre des régions (ou Etats régionaux) jouissants de leur autonomie… A travers le déploiement de ce drapeau Amazigh lors des marches de Vgayet, Tizi, Tuvirets, Boumerdès…, nous crierons que la Kabylie ne dérogera pas à ses traditions de lutte et assumera pleinement ses responsabilités par sa contribution au combat démocratique qu’elle n’a, du reste, jamais délaissé, mais plus jamais sans son identité qui n’est, disons-le fièrement et sans crainte des étiquettes, pas arabe !

Tous et toutes dans les rues de Vgayet, Tizi, Tuvirets, Boumerdès.. ce samedi 19 mars 2011 à 11H et à chaque fois qu’il le faudra.

Allas di Tlelli

1 Commentaire

Laisser un commentaire