Toutes les deux secondes, une fille subit un mariage forcé

Depuis 5 ans, une Journée internationale de la fille est organisée pour dénoncer les abus comme le mariage forcé. 15 millions de filles mineures sont mariées dans le monde. Radha Rani s’est rebellée et est venue témoigner à Paris.

Ce 11 octobre, Radha Rani marche libre dans les rues de Paris. Et pourtant, à 14 ans, elle était séquestrée dans la maison de son beau-frère, promise à un homme inconnu de dix ans son aîné. Elle a dû s’enfuir pour échapper au mariage. « Moi, à 14 ans, je voulais continuer mes études, être libre, devenir quelqu’un. En me forçant à me marier, mes proches me tuaient à petit feu« , confie-t-elle au micro de France 3. Âgée de  21 ans, Radha Rani a envie de se battre contre les mariages précoces. Elle mène son combat au Bangladesh où elle sensibilise les filles à leurs droits. Dans ce pays d’Asie, la loi interdit le mariage avant la majorité et pourtant 73% des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans.

le rap comme arme

Sonita Alizadeh est Afghane. Elle a vécu la même histoire que Radha Rani. Toutes deux sont à Paris pour dénoncer ces pratiques d’un autre temps. « C’est vraiment dur de changer les mentalités dans nos pays. Mais je ne suis pas seule et j’ai de l’espoir », dit-elle. La jeune afghane mène son combat à sa façon. Elle est rappeuse. Son tube Mariées à vendre cartonne sur YouTube. Cette année, quinze millions de filles vont être mariées dans le monde avant leur 18 ans, soit une toutes les deux secondes.

Franceinfo

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire