« Marocchinate » : Les goumiers violeurs en Italie

La RAI accuse le général Alphonse Juin d’avoir couvert les crimes soldats Africains du corps expéditionnaire en Italie. « Comment les officiers français ont-ils pu laisser faire cela ? ». Le tribunal de Nuremberg refusa de poursuivre les crimes sexuels se désole la chaine italienne…

Le 26 novembre 2004 des excuses officielles du président d’une association d’anciens combattants marocains, Ahmid Benrahhalate, ont été présentées au Monte Cassino. (minute 4:40 sec). Voir :

« Nous avons un devoir moral de présenter nos excuses aux italiens pour les crimes des troupes marocaines » Ahmid Benrahhalate, fils de Goumier.

La femme discourant lit une lettre qui aurait été rédigée par le Maréchal Juin, bien que l’original n’ait pu être retrouvé, on connaît la traduction d’une feuille volante en français et en arabe qui aurait circulé parmi les Goumiers :

« Soldats ! Cette fois-ci ce n’est pas seulement la liberté de vos pays que je vous offre si vous êtes vainqueurs dans cette bataille. Derrière l’ennemi vous trouverez des femmes, des maisons, un vin parmi les meilleurs du monde, vous trouverez de l’or. C’est tout cela qui sera à vous si vous gagnez. Il vous faudra tuer les Allemands jusqu’au dernier homme et passer quel que soit le prix. Ce que je vous ai dit et promis, je le maintiens. Pendant cinquante heures vous serez les maîtres absolus de ce que vous trouverez derrière les lignes ennemies. Personne ne vous punira pour ce que vous aurez fait, ni ne vous demandera des comptes pour ce que vous aurez pris »

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*