Matoub : était-il algérianiste, autonomiste ou indépendantiste kabyle ?

Sans trop jacasser, polémiquer ou verser dans la démagogie, nous connaissons tous Lwennas pour son humanisme et sa grandeur d’âme. Ses idéaux de liberté, d’identité, de démocratie, d’égalité, de laïcité et de paix pour lesquels il a consenti le sacrifice suprême, résonnent dans chaque tête kabyle, amazigh et laïque de part le monde. Mais, qu’en est-il de ce qu’il pensait de l’autonomie, de l’indépendance de la Kabylie (et à travers elle, celle de tous les peuples berbères et autres) ? Il avait certes cru en l’Algérie comme tous les Kabyles, la Kabylie ayant fortement contribué à la naissance, en 1962, de ce nouvel Etat « Algérie » créé au préalable par la France colonialiste. Après son lâche assassinat en 1998, laissant toute la Kabylie et tous les laïques dans un deuil éternel, beaucoup ont spéculé sur ses orientations politiques pour tenter de récupérer son héritage et surtout l’incroyable élan de sympathie qui semble, 15 ans après, hors de portée du temps qui passe.

Qui mieux que le Rebelle pour nous répondre ?

Dans cette vidéo, devant des milliers de fans, Matoub, le visionnaire, déclare :

« … n’en déplaise à certains, je suis Kabyle. Ce n’est pas utopique de dire nous revendiquons une République de Kabylie… et être nous-mêmes… ».

Écoutez-le.

Allas DI TLELLI

PS : Téléchargez la vidéo avant que le régime algérien ne la fasse disparaître.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire