Mort de Gilbert Baker, créateur du drapeau arc-en-ciel

L’artiste américain Gilbert Baker, créateur du drapeau arc-en-ciel devenu symbole de la fierté homosexuelle, est mort à l’âge de 65 ans, a annoncé vendredi son ami, le militant Cleve Jones.

Gilbert Baker avait inventé le célèbre drapeau aux huit couleurs pour la journée de la liberté homosexuelle en 1978, un événement qui a ensuite inspiré les marches de la « gay pride » qui sont devenues des institutions à travers le monde.

L’ancien soldat, qui avait appris tout seul à coudre lorsqu’il avait une vingtaine d’années, s’était impliqué dans le mouvement naissant homosexuel, lesbien, bisexuel et transsexuel (LGBT) à San Francisco (ouest des Etats-Unis). Il y était devenu un proche du militant des droits LGBT et politicien assassiné Harvey Milk.

« J’ai le cœur brisé. Mon plus cher ami au monde est parti. Gilbert a donné au monde le drapeau arc-en-ciel; il m’a donné 40 ans d’amour et d’amitié », a écrit Cleve Jones sur Facebook.

« Je ne peux m’arrêter de pleurer. Je t’aimerai pour toujours Gilbert Baker », a-t-il conclu.

Il n’a pas révélé la cause du décès, mais le quotidien San Francisco Chronicle écrit que l’artiste est mort pendant son sommeil à son domicile de New York (nord-est des États-Unis) dans la nuit de jeudi à vendredi.

Jones a invité ses amis de San Francisco à se rassembler pour une veillée sous un drapeau arc-en-ciel du quartier de Castro, où vit une large communauté LGBT.

L’annonce de la disparition de Gilbert Baker a déclenché une avalanche d’hommages sur les réseaux sociaux.

« Les arcs-en-ciel pleurent. Notre monde manque de couleurs sans toi, mon amour », a twitté le réalisateur Dustin Lance Black, qui a gagné un Oscar pour le scénario du film « Milk » (2008, avec Sean Penn dans le rôle d’Harvey Milk) et qui a créé une série télévisée sur le mouvement LGBT, « When we rise ».

Gilbert Baker était né dans le Kansas (centre des Etats-Unis) en 1951. Il avait servi deux ans dans l’armée, d’après son site internet. Il vivait à San Francisco au moment où le mouvement pour les droits des homosexuels prenait de l’ampleur.

« J’avais parlé à Gilbert le mois dernier. (…) Le drapeau arc-en-ciel aura une place encore plus chère dans notre histoire », a commenté Robert York, un dirigeant du groupe de pression spécialisé dans les soins de santé National Quality Forum.

AFP

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire