Mouloua Tahar, le chirurgien dentiste qui interdit l’accès à son cabinet à toute personne vêtue de short ou de bermuda

Nul n'est censé ignorer la loi.

Bougie (Kabyles.com) —Mouloua Tahar exerce comme chirurgien dentiste à titre privé à Souk El Tenine, en Kabylie (Cité 850 logts bloc C n° 6 étage n°1, Bejaïa). Il a installé une affiche insolite sur la porte de son cabinet qui indique que l’accès est interdit  à toute personne vêtue de short ou de bermuda. Ce chirurgien applique sa consigne sans équivoque, au mépris de l’article 78 du code de déontologie médicale algérien qui n’autorise pas ce genre de  pratiques. Alors cette affichette ne doit pas être sur la porte du cabinet.

Les seules indications qu’un médecin, qu’un chirurgien dentiste est autorisé à faire figurer sur les plaques, à la porte de leur cabinet, sont : – Nom, prénom, jours et horaires de consultation, étage, titres, qualifications et fonction reconnus conformément à l’article ci-dessus. Ces plaques qui ne peuvent dépasser vingt cinq centimètres sur trente (25 X 30 cm) ne peuvent être apposés qu’à l’entrée du cabinet, sur la boite aux lettres et à l’entrée de l’immeuble.

Mass Boualam Ouazine est l’un des patients qui s’est vu refuser l’accès aux soins dentaires au sein de ce fameux cabinet dont voici l’intégralité de sa mésaventure.

Je reviens de mon voyage en Kabylie et j’étais surpris par l’ampleur du changement. Deux filles sur trois sont voilées et beaucoup d’hommes arborent fièrement une barbiche islamiste et portent des vêtements afghans. Décidément, la civilisation nous est soufflée de l’Est. Mais pire encore, chacun maintenant s’invente sa propre Charia, sa propre loi divine qui s’accorde ou pas avec l’Islam et que j’en ai fait les frais de ce malheureux changement. Je me suis vu refuser des soins dentaires avec ma famille, car il paraît que nous n’étions pas convenablement vêtus.

Cela se passe à la commune de Souk-El-Tenine, à l’est de Vgayet. Il s’agit d’un dentiste illuminé ayant reçu la révélation selon laquelle il serait contraire à tous les saints principes de la religion des hommes de soigner la dent cariée d’un homme vêtu d’un bermuda. Il paraît qu’il est écrit quelques part dans un manuscrit que seuls quelques illuminés y ont accès que ce vêtement est une création satanique pouvant pervertir les mœurs bien réglées de tout homme, et même celles d’un dentiste qui a fait le serment d’Hippocrate et qui est en communication directe avec Dieu.

J’étais tenté par plusieurs explications, mais aucune n’a été à la hauteur de me convaincre sauf celle-ci. Probablement, la vue de mes belles jambes d’Apollon vêtues de leur toison frisottante devrait trop déstabiliser notre cher dentiste à ce point qu’il ne soit pas en condition de pratiquer un plombage dentaire parfait. Mais j’étais aussi tenté par une autre explication.

Ce valeureux chirurgien de la « foi » est bien conscient de tous les dangers qui guettent notre malheureuse société berbère, alors il a décidé de prendre les armes pour combattre ces fléaux et il s’est dit : soyons vigilants, un problème à la fois. Commençons d’abord par celui dès bermudas, short, et autres étoffes courtes. Le kamis afghan, ce vêtement révolutionnaire, lui, par contre, est autorisé et vivement conseillé.

À l’aune de cette nouvelle découverte, imaginons maintenant une nouvelle génération de chirurgiens qui refuseraient d’opérer des malades qui ne seraient pas vêtus d’un kamis, pour les hommes, ou d’un voile pour les femmes et qui exigeraient que tous soient habillés décemment d’un kamis ou d’une djellaba pour être dignes de recevoir des soins. Dans quel monde vivons-nous ? Après tout, le bermuda n’est-il pas une sorte de kamis?

Le dentiste a fait une heure et demie de retard par rapport à l’heure prévue. Nous l’avons attendu. Mais il a refusé de discuter. C’est avec sa secrétaire que je me suis entretenu. Celle-ci affirmait qu’elle ne pouvait donner de réponses à mes nombreuses questions que je posais bruyamment pour attirer l’attention du dentiste et le faire sortir de son trou. Il n’est jamais sorti, préférant se cacher sans doute. Mais ils ont remboursé mes 1500 dinars, sans résistance. Il y avait une affiche bilingue placardée à l’entrée du cabinet et un autre complètement en arabe à la porte du bureau du dentiste.

Le récit de mass Boualam Ouazine est la réalité d’une société dont les âmes et les esprits sont mutilés par une idéologie ténébreuse véhiculée par un régime sans légitimité aucune et sans vision. De ce fait, il n’ y a que  les diables qui nichent confortablement dans cet enfer baptisé Algérie. Il reste quand même un certain espoir dans cette contrée que beaucoup de braves tentent transformer en réalité en lutant pour la liberté de la Kabylie. 

Pourquoi vous n’avez pas tout simplement mis un pantalon pour avoir vos soins dentaires ?

J’aurais préféré mettre une robe. Je refuse de me faire soigner par un imbécile. J’avais pris ma décision de ne pas me faire soigner par lui, je l’ai attendu seulement pour qu’il sache qu’il y a des gens qui ne sont pas contents.

À votre avis, qu’est-ce qui a poussé un dentiste sensé soigner tout le monde  à se doter d’un tel règlement ?

Je n’en ai pas la moindre idée. J’aurais souhaité qu’il me le dise. J’habite à Montréal. J’ai pris un rendez-vous par l’intermédiaire d’une connaissance. J’ai dû payer des frais à l’avance. Une fois sur les lieux, mon fils m’a fait remarquer que nous n’allons pas être admis car nous portons tous les deux des bermudas.

Article 6 du code de déontologie médicale algérien:

Le médecin et le chirurgien dentiste sont au service de l’individu et de la santé publique. Ils exercent leur mission dans le respect de la vie et de la personne humaine.

Quelle est la position des habitants de cette localité face à ce phénomène, du moins celle de vos proches ou ceux et celles à qui vous avez parlé?

Ce que je sais, c’est qu’un autre gars que je connais s’est fait refouler du siège de la daïra d’Aokas pour les mêmes raisons. Alors je pense qu’il s’agit d’un phénomène qui se généralise. Il a dû rentrer chez lui enfiler un pantalon pour recevoir le service.

Article 9 du code de déontologie médicale algérien:

Le médecin le chirurgien dentiste doit porter secours à un malade en danger immédiat ou s’assurer qu’il reçoit les soins nécessaires.

Avez-vous autre chose à ajouter: un message personnel aux citoyennes et citoyens?

C’est très désolant, surtout en Kabylie. Il faut combattre ce phénomène. J’allais déposer une plainte, mais je savais que ça ne servira à rien du tout. J’espère qu’ils aillent lui demander des explications ou de le boycotter s’il refuse de se soumettre à la loi. Je ne sais pas d’ailleurs s’il y en une qui protège les citoyens contre ce type de ségrégation, car disons-le il s’agit bien d’une forme de ségrégation.

Article 7 du code de déontologie médicale algérien:

La vocation du médecin et du chirurgien dentiste consiste à défendre la santé physique et mentale de l’homme et à soulager la souffrance dans le respect de la vie et de la dignité de la personne humaine sans discrimination de sexe, d’âge, de race, de religion, de nationalité, de condition sociale, d’idéologie politique ou toute autre raison, en temps de paix comme en temps de guerre.

Article 211 du code de déontologie médicale algérien :

Tout médecin, chirurgien dentiste, pharmacien peut être traduit, devant la section ordinale régionale compétente, à l’occasion de fautes commises dans l’exercice de ses fonctions.

Article 46 du code de déontologie médicale algérien :

Le médecin, le chirurgien dentiste ne doit jamais se départir d’une attitude correcte et attentive. Il doit respecter la dignité du malade.

La gestion des plaintes est du ressort du Conseil Régional  de Béjaia. mais peut-on trouver encore un brin de justice dans cet océan d’injustice? Telle est la question.

Boualem Afir.

12 Commentaires

  1. Essayez de vous présenter en short ou bermuda devant n’importe lequel des cabinets dentaires occidentaux. Vous vous verriez refuser l’accès. Il ne faut pas tout mélanger, c’est une question de « tenue correcte exigée » c’est tout.

  2. Je vais me faire l’avocat du chitane!
    Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai jamais été chez le dentiste en short ou bermuda, à mon sens, c’est du » savoir vivre ». Je pense qu’il n’y a que les trous du Q qui en font tout un roman de ce cas, alors qu’ils n’ont rien vu venir depuis plus de 55 ans.
    Et puis se faire soigner les dents au bled, il y a des avantages (le prix…) et des inconvénients ( la qualité, niveau du soin).
    Sur les affiches je ne vois rien prônant l’islam. Pasteur est plus calé sur la micro biotique comme beaucoup de ceux du corps médical.

    Pourquoi les gouvernants de ce « pays » vont se faire soigner ailleurs? Ce n’est pas pour un code de déontologie mais pour la qualité des soins avec une administration sérieuse où des sanctions sont prises. Ailleurs…

    Kabylement sans meute d’Hypocrites;

    • Mr Bob ne voit rien d’islamique sur les affiches de ce « dentiste ». C’est pire que cela car il est largement trahi par ses intentions,son comportement et surtout son agir. Autoproclamé gardien des bonnes mœurs, policier du vice , de la morale et de la vertu de la part d’un soit disant professionnel de la santé. Hippocrate se retournera dans sa tombe.
      La talibanisation des esprits ,la pression sociale normative gagnent hélas du terrain à une vitesse vertigineuse dans ce futur algéristan. Cordialement.

  3. Je suis de cette région ce dentiste à qui on a collé une renommée et dont il a pas de le droit de se réjouir et faire fortune avec l’argent des pauvres.
    Avant mon arrivée en France je me suis fait soigner une dent par lui avec le temps la dent ne s’arrête pas de se noircir malgré mes brossages réguliers. Une fois en France je me suis rapproché d’un dentiste il m’a dit, ce dentiste a mis une matière que j’arrive pas à reconnaître et il t’a créé une infection et cela m’a fallu une intervention chirurgicale de 800 euros.

  4. « Je ne te demande pas quelle est ta race, ta nationalité ou ta religion, mais quelle est ta souffrance. » Louis Pasteur
    C’est suffisant comme riposte pour ton dentiste et pour ta longue causerie. Alors ni l’un ni l’autre.

  5. C’est vraiment dommage et triste pour soit disant qq1 qui a fait des études universitaires , qui est supposé avoir un grain d’intelligence ,de résonnement et du bon sens ,de se comporter de la sorte au mépris des lois et du code de déontologie professionnel, il n’est pas à plaindre certainement le bourgeon de l’intégrisme religieux a bien pris en lui , comme la plus part du reste de la société.la métamorphose de la société est telle qu’on doit se poser la question que s’est il passé dans ce bled ? Ya eu un glissement des pays, que l’Algérie se retrouve en Afghanistan ou quoi??? Et c’est les montalités qui sont salle salle salle au point qu’on perd espoir , escequ’un jour cette société fera le sursaut qui l’extirpera de l’emprise de cette idéologie abyssal qui la retien dans le fond.

  6. Moi je pense qu’il fallait déposer une plainte en bonne est dû forme pour démonter les contradictions de cette funeste algérie, sinon ça ne sert a rien de parler dans le vide , Nous savons tous que c’est  » l’état algérien » qui favorise ce genre de ségrégation, même dans les administrations publiques des fonctionnaires se mettent en gandoura et en barbe , si vous avez le même look que lui vous êtes servi illico presto sinon attendez vous a une montagne de problèmes insolubles .

Laisser un commentaire