Nous sommes kabylistes

La liberté libératrice ne choisit ni n’opte pour un camp ou un autre et ne néglige aucune force. Elle a besoin de tous, pour décider pour tous et conjointement avec tous pour l’indépendance collective. Elle agit dans l’ordre et l’intelligence, en tacticienne avertie et selon les exigences du moment et les priorités définies par les leaders politiques.

En Pays Kabyle, terre de mes ancêtres paternels, vieille Nation sans État, je ne suis ni d’en haut ni d’en bas, ni de gauche, ni de droite, ni du centre ou de tout autre bord politique légalisé par une république souveraine et démocratique. En Pays Kabyle, mon parti politique est le kabylisme. Je suis sympathisant du MAK et adhère à sa ligne indépendantiste. Rien de plus ni de moins. Et tout ce qui est contraire au kabylisme est mon adversaire politique.

Certains d’entre nous n’ont pas encore compris et assimilé ce principe fondamental pour toute révolution qui se donne les moyens de réaliser l’union de son peuple afin d’aboutir. Qu’est-ce qui a bien pu causer une telle vacuité intellectuelle ? Qui sont les responsables d’une telle calamité ? L’école et ses prédications anxiogènes, discriminantes, lobotomisantes, et poussant à la procrastination perpétuelle ? La contradiction flagrante entre les principes, valeurs humanistes kabyles et les enseignements religieux rigoristes ? Le résultat du travail de sape des services de propagande algériens ? La haine de soi soigneusement cultivée dans l’esprit du Kabyle et minutieusement entretenue depuis les années 1962 voir bien avant ? L’addiction au vedettariat iconoclaste et l’attrait pour la polémique des esprits conditionnés à cet effet ? Le rejet de toute hiérarchie politique pyramidale issue du cru ? Le manque cruel de culture politique de certains citoyens du peuple le plus politisé d’Afrique ? La naïveté légendaire et caractéristique du peuple kabyle ? Le tout à la fois et bien d’autres choses?

Que faut-il faire pour extraire les cerveaux de cet engrenage de causes complexes et concurrentes ? Une certitude ancrée en mon esprit : l’illettrisme, le faible niveau scolaire, etc., ne peuvent l’expliquer. En effet, un fait est avéré, immuable et vérifiable dans le parcours de l’humanité : le manque d’instruction ne peut expliquer le paradoxe kabyle ni le manque d’intelligence, en général. Rappel pour mémoire, ce n’est pas l’école qui inventa et modela l’intelligence, mais bien le contraire et c’est toujours l’intelligence qui fait grandir l’école. De plus, pris individuellement, la majorité des Kabyles sont d’une intelligence finie. Alors d’où vient le problème ? Quelle analyse convient-il de glisser entre les mots de ce texte pour pointer la direction à prendre afin de traiter prochainement le sujet ?

En Pays Kabyle, nous sommes simplement militants et militantes pour la liberté du peuple kabyle dépendant, malgré lui, d’un État qui ne parle pas sa langue, ne la reconnaît pas et viole ostensiblement tous ses droits. Nous sommes un peuple condamné par ce même État à correspondre fidèlement et continuellement à la caricature faite de lui de peuple sans territoire ; sans appartenance à l’Histoire sinon nous sommes accusés de racisme. Allégation relativement perturbante et énervante lorsqu’on sait que nous sommes un peuple qui s’est élevé au-dessus de la tolérance, voilà des siècles. D’ailleurs ce fut une erreur fondamentale, en effet dans ce monde de prédateur, il est déconseillé de l’être avec la haine. Elle annihile nos aptitudes à manœuvrer pour les intérêts stratégiques de nos peuples dans un monde complexe où chaque nation défend ses intérêts sans le moindre scrupule.

En effet, il y a de quoi perd le contrôle de sa raison quand on est régulièrement sommé de se disculper par une personne dans l’incapacité de tenir un débat d’idées et d’accepter les singularités de son interlocuteur. De surcroît, s’entendre dire après les justifications : « tu ne l’es pas, mais la plupart le sont ». Difficile de garder son calme, en la circonstance, surtout lorsque l’on sait qu’en face de soi se tient un individu haineux. Difficile de rester zen lorsque l’on sait que la caricature fut dessinée par les concepteurs des préjugés raciaux, d’idéologues du mal, d’anti-Kabyles assumés et autres farouches adversaires de la diversité que l’individu écoute avec attention, admiration et conviction. Diversité pourtant inscrite dans les gènes de la nature dans laquelle l’humanité réside. Effectivement, il suffit d’ouvrir les yeux pour apercevoir sa beauté et comprendre spontanément son rôle vital pour l’existence. Malheureusement, cette compréhension et cet amour ne sont pas donnés à tout le monde, autrement, nul peuple sur terre ne subirait la ségrégation. Aucun enfant ne serait exploité et aucun mot raciste ne serait prononcé.

En Pays Kabyle où ailleurs, l’idéal que nous poursuivons tous est l’édification d’un État kabyle. L’idéal chemine dans le sens de l’Histoire, encadré par des droits humains. Nous militons, chacun à sa façon, pour sa concrétisation. Si nous devons nous abriter derrière des mots et des notions floues pour aider, il faut le faire sans hésitation. En politique tout est implicitement autorisé. Personnellement, en ma conscience réside le bon raisonnement, le rejet du mal, la déférence des pluralités sous toutes ses formes et l’attrait pour la liberté. Et rajouterais que je ne crains jamais de recourir au mensonge pour remonter le moral d’un militant ou d’une militante, sans lui porter préjudice ou pour convaincre un Kabyle de rejoindre sa place naturelle qui est au sein du mouvement souverainiste.

En politique ou en toutes choses. Je décide librement, conformément à mes idéaux et en citoyen conscient des enjeux et de la portée historique de ses actes et ses décisions. Ainsi, en Occident où la vie m’offrit un séjour sur terre et où je vis, par défaut et pour coller aux aspirations de ma philosophie, mon bulletin est réservé prioritairement aux partis de gauche. Néanmoins, n’étant pas un mouton, je vote aussi à droite pour un homme ou une femme politique qui peut me persuader qu’il ou elle fera moins pire que son concurrent de la majorité sortante. Ou pour un indépendant à la compétence confirmée. En un mot, avant de donner ma voix à un politicien, je m’intéresse d’abord à son parcours et à son programme. En politique, si l’on n’écoute que son cœur, on élira rarement la compétence.

Si l’offre politique ne me convient pas, je vote blanc pour accomplir mon devoir de citoyen ou m’abstiens pour protester. En effet, il m’arrive de zapper toutes les élections et d’éteindre la télévision pour ne pas connaître les résultats des urnes.

Il va de soi, je ne voterai jamais pour un candidat de l’extrême-droite. Je la connais trop pour lui faire confiance et lui confier les manettes du pouvoir politique et militaire de mon pays cher à mon cœur. Je souhaite que toute forme de totalitarisme disparaisse de notre ère. N’est-il pas juste que l’idéologie mortifère qui opprime notre peuple est aiguillonnée par les mêmes sentiments, sous une forme différente certes, que l’extrême droite occidentale ? Je n’entretiens pas mes contradictions, j’essaye de les résoudre pour laisser place à l’intelligence.

Je voterai les yeux fermés pour une femme candidate à l’élection présidentielle. Pour entre autres raisons, elles savent bien mieux que les hommes gérer les deniers de leur foyer, d’une société, d’une association, etc. Donnons-leur le pouvoir politique, elles remettront un peu d’ordre dans les affaires de l’État. Et aussi, pour faire évoluer les mentalités et signifier à la misogynie notre opposition catégorique. D’ailleurs, lorsqu’une femme kabyle est nommée à un poste décisionnaire au sein du mouvement souverainiste, ma joie est au comble. Mon espoir, ma fierté, mes valeurs et principes kabyles se gonflent d’orgueil.

En Pays Kabyle, je milite pour un État kabyle précisément afin que le peuple kabyle puisse jouir de cette liberté, les choix en conscience et ce droit qui me sont précieux tout comme ils sont primordiaux pour tout développement : intellectuel, scientifique, économique, spirituel, libération des mœurs, etc. Je ne laisserai jamais une force politique me les reprendre. Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour l’avènement d’un État kabyle gouverné par les mêmes principes et droits. Avec l’espoir de fouler son sol de mon vivant. Oh là là me promener en Pays Kabyle libre et indépendant. Je trépigne d’impatience.

Pleinement conscient des avantages et importances primordiales du dialogue. Il est constructif, salvateur et stimule la réflexion. Quant au monologue de sourds, il est nuisible, destructeur et absolutiste. Aussi débattons dans le respect des idées et élargissons toujours davantage le champ d’investigation du dialogue. Nous avons tous un mot à émettre sur l’avenir du Pays Kabyle car, il est de notre ressort et devoir de pérenniser notre identité. Ainsi chacun est en droit d’exprimer son opinion et son ressenti avec bienveillance et en ayant constamment à l’esprit les intérêts supérieurs de la Kabylie pour lesquels nous sommes tous engagés. Fermons le rideau de l’espace des polémiques et laissons à l’intérieur ses spécialistes s’étriper à loisir. Certainement, quelques-uns en sortiront militants et militantes conscients enfin des enjeux et instruits au silence actif et à l’agitation constructive.

D’un point de vue individuel, aucun n’enlèvera à personne sa liberté de penser et sa tendance instinctive à interpréter les faits en fonction de ses connaissances et sensibilités. Toutefois nous ne pouvons pas atteindre la liberté collective et l’indépendance sans mettre en commun nos forces, au service de l’union. Ainsi, il est vital de gommer nos défauts du moins de les taire en public et de mettre en sourdine les conceptions politiques personnelles dès lors qu’une décision politique est arrêtée par le mouvement souverainiste. Les divergences pendant les débats et l’obéissance après. Ce prix et effort sont connus, assimilés de tout révolutionnaire à minima conscient et instruit aux mécanismes et exigences du combat pour la liberté. La discipline est une donnée déterminante pour les révolutionnaires.

Lorsque le peuple kabyle aura acquis sa liberté et qu’il aura construit son État, ce jour-là ses citoyens discourront sans aucune restriction, si ce n’est celle fixée par la loi, sur les valeurs des uns des autres. Ils auront le choix d’adhérer à ce qui leur semble s’harmoniser à leur idéal et logique, en toute légalité et liberté. De croire à un dogme et critiquer l’autre. De ne point y croire et s’opposer fermement et intelligemment. Les politiciens s’adonner aux manigances pour éliminer les concurrents à l’intérieur de leur parti respectif afin d’être en haut de l’affiche et discréditer les adversaires pour gagner les suffrages. C’est le jeu politique, basique.

Pour l’instant, la priorité est la libération du Pays Kabyle : silence dans les rangs lorsque les leaders politiques parlent et obéissances et exécution, sans état d’âme, des ordres donnés. L’enjeu est l’avenir du Pays Kabyle, les états d’âme, les soucis psychologiques s’exposent chez le psychothérapeute du coin. Parler de liberté d’expression inconditionnelle pour le plaisir de tout étaler sur la place publique là où nous n’avons même pas le droit d’exister comme peuple est d’une imbécillité monumentale. Une méconnaissance saillante des ressorts des luttes révolutionnaires. Sinon une volonté manifeste de nuire à l’émancipation du peuple kabyle par complicité ou crétinisme inconscient. Autant, solliciter l’aval et l’avis de services de répression avant de prendre une simple décision politique ou de rédiger un modeste mot en faveur de notre peuple et sa libération.

S’agissant de la révolution intellectuelle, mise en avant par les inconditionnels de l’expression libre, évidemment, elle est à encourager en Pays Kabyle. Il est utile de savoir qu’elle est menée en pays souverains ; de liberté d’expression, de conscience, de mœurs, etc. Comme, il est nécessaire de comprendre que tout peuple a ses priorités du moment. Détail simple à entendre normalement. Attelons-nous d’abord à la construction de la maison kabyle et ensuite passons aux décorations intérieures, aux plantes du jardin, etc. Toute chose verra son temps arrivé et sa place lui est accordée. Faisons-les dans l’ordre. Notre révolution pacifiste est conduite par d’authentiques démocrates, de grâce, cessez de leur donner des leçons de morale, d’Histoire et de démocratie. Une révolution est vouée à l’échec si elle ne recourt pas aussi aux méthodes hors champ de la démocratie. Elle mène un combat sur tous les fronts qui lui sont opposés, imposés et elle s’adapte. Si vous ne comprenez pas ce point, il est grand temps de vous pencher dessus.

Pour le moment, aux politiciens l’habit du métier, les projecteurs des médias surtout les manettes des décisions et orientations politiques. Aux « hommes de troupe » le bleu de chauffe, la poussière dans les narines et collée sur le front par la sueur. Aux penseurs, philosophes, etc., l’ombre des arbres, le regard critique et songeur sur le panorama. Aux propagandistes, etc., le combat idéologique de tous niveaux et renvoi systématique du boomerang à l’expéditeur. Choisissez votre place et agissez en conscience sans regret, peur et reculade encore moins de pleurnicherie enfantine. Sinon taisez-vous et laissez faire les quatre. Ils se complètent à merveille et vont dans la même direction : l’indépendance de la Kabylie.

Je t’aime Dda Lwenas.

L.F.

 

32 Commentaires

  1. Les Kabylistes sont le fer de lance de la Kabylie fière de ses origines comme les araboislamistes sont celui des arabisés musulmans en proie au syndrome de Stockolm. On connait les actions des uns et des autres et croyez moi mieux vaut cent fois être un Kabyle digne et qui combat pour défendre sa cause noblement (Kabyliste) qu’un arabe musulman sans principes ni scrupules (Arabiste ou araboislamiste).

  2. Même le nom Kabylie ou un état Kabyle n’ont jamais existé dans l’Histoire, aucune référence historique grecque, romaine, byzantine, arabe, occidentale (sauf française) n’en parle. Le nom Kabyle donné aux populations des régions de Tizi et Vgayeth est vraiment une création française qui dérive du mot arabe kabayel pluriel de kabila , car les populations de Djerdjer (Tizi et Ouest de Bougie) s’appelaient Zwawa ou Izwawen depuis la conquête musulmane au 7 ième siècle après J.C. jusqu’à l’époque turque. Et en Kabylie, avant 1830, les populations ne s’appelaient pas tous Izwawen, mais, par beni Abbas, beni Mlikche, Beni Yenni, Beni Douala, beni Ksila….Même le royaume nommé Kuku est une invention française. En réalité c’était une tribu Ath Ghovri sous le commandement de Sidi Ahmed Ou Elqadhi,un Amravedh descendant de Ali et Fatima respectivement gendre et fille du prophète, qui refusa de payer les impôts aux Turques à Alger. Il n’y a jamais eu un état sous le nom du royaume de Koukou, et cette tribu puissante, les Ath Ghovri, n’a jamais rassemblé tous les tribus ou Archs du Massif de Djerdjer, ni de dynastie ou successeurs.

    • Tes maîtres de Bani Hillal ont envahi qui lors de leurs conquêtes sanguinaires à partir du septième siècle? Les kabyles sont tombés du ciel! N’est-ce pas toi peut-être que Fatima a enfanté? Jugurta, Massinissa, Dyhia…sont de Bani Koureich alors. Tu as bu trop de pisse de chamelle mon pauvre bédouin. Calme-toi.

    • Mais bien sûr !!!! Allez retournez à la mosquée apprendre l’histoire distillée par des bédouins ignares !!
      La civilisation Kabyle à donné des empereurs romains, des papes, St Augustin……..
      Elle a son alphabet, son drapeau, tandis que vous les arabes vous avez quoi , hein !!
      Une écriture en pattes de mouches et un prophète pédophile…; C’est brillant !!

      • C’est ceci la vérité scientifique: Massinissa, Jughurta, Koceila, Kahina, Ighemracen, les Juba, Tertulien, Appulée, Augustin…. toutes les personnes historiques, politiques, militaires, religieuses, scientifiques berbères étaient non Izwawen ancêtres des Kabyles. Elles étaient toutes Zénètes ou Numides ancêtres des Zénètes. Et toute l’Histoire de la Berbérie a été faite en dehors de Djerdjer par des Berbères non Zwawas ancêtres des Kabyles. Et dans aucune référence historique scientifique occidentale ou orientale, ni dans l’encyclopédie berbère du Kabyliste Salem Chaker, ni dans l’histoire orale Kabyle n’a été mentionnée une quelconque migration des Numides à Djerdjer ou que les ancêtres des Kabyles vivaient aussi plus a l’est de l’Algérie actuelle. Les Chawis des Zénètes descendants en grande partie de la tribu zénète Idjrawen de Kahina, après leur islamisation, ils ont toujours affirmé que Massinissa, Jughurta, Augustin étaient leurs ancêtres, et que Kahina était leur rêne, ils ont même un grand puits d’eau potable à Khenchela qui porte son nom: Bir Kahina, par contre, parler de Kahina de Massinissa, Jughurta, Augustin, et des historiques berbères n’a jamais été une tradition orale ou écrite en Kabylie avant 1830, pour la simple raison que ces personnes ne sont pas kabyles ou izwawen. Il n’ y avait même pas un conflit ou des guerres arabo-izwawen (je préfère Izwawen au mot arabe kabyles. C’est la france coloniale qui a crée le berbérisme, le peuple kabyle et qui lui a collé l’histoire des berbères qui n’est pas la sienne. Le peuple, l’histoire, la race kabyles, n’ont jamais existé. L’histoire et la génétique le démontrent. . Pourquoi cette abscense historique totale n’Izwawen? Y’en a qui l’expliquent par le fait qu’aux époques puniques, romaines, vandales et Byzantines, ils n’étaient présents ni en Berbérie centrale (Algérie) ni Orientale (Tunisie). Aucune référence historique de ces époques là ne cite leur nom, contrairement aux autres berbères, Zénètes, Luaten, Ikutamen…

        • L’histoire est faite uniquement par ceux qui l’écrivent ou se la raconte
          Mes parents analphabètes le sont encore bien plus que mes ancêtres
          iqvayliyen qui eux n’ont jamais vu dans le Djurdjura le moindre Grec
          hormis quelques colporteurs juifs… La première phrase que j’ai adoré
          écrire en leur mémoire, c’est : nagh din rabbiq a miss taqjunt !
          (maudit soit ton Dieu fils de chienne !)

        • “Le peuple kabyle n’existe pas” dit Semaoun. Les Kabyles sont des Martiens, des fantômes. C’est ce que l’on appelle la honte de soi,l’auto-flagellation ou le déni de la réalite. Heureusemennt que les Kabyles aliénés comme toi sont en voie de disparition.
          Si le peuple kabyle n’existe pas mois je te dis en kabyle: AD TENGER YEMMA-K !

    • A l’aide de tout votre science glanée lors vos pérégrinations livresques, essayez donc une fois dans votre
      vie de prononcer correctement ce nom secret connu uniquement de nos seuls frères et soeurs : iqvayliyen
      😉

    • Que le mot kabyle viennent de l’arabe,du français ou du chinois ne change rien à la question de fond:le droit d’un peuple outragé,martyrisé,arabisé à prendre son destin en mains,librement,pacifiquement et démocratiquement.La notion d’Etat est un concept moderne relativement nouveau.Les Etats se construisent patiemment,ils ne tombent pas du ciel ! L’Etat algérien n’a jamais existé avant le 5 juillet 1962,contrairement à la mythologie officielle.
      Tous les Etat africains sont nés dans les années 1960.

    • C’est vrai il n y avait pas d’Etat kabyle centralisé et il ne faut pas oublier que les Etats-Nations ne sont pas nés à l’antiquité ou au moyen âge,mais avec le siècle des lumières qui a démarré en Europe.L’Etat algérien n’existait pas avant la colonisation,il est né le 3 juillet 1962 !Combien d’Etats étaient membres de l’ONU après 1945 ? Très peu !La plupart des Etats du tires monde ont rejoint l’ONU après l’épisode des décolonisations.
      Honte aux kabyles qui sont contre la liberté du peuple kabyle !

  3. Le FN ne fera pas de miracles, mais au moins il ne rampe pas devant l’islam !! La situation de la France n’est pas de sa responsabilité !
    Mais, peut-être avez-vous une meilleure idée ? Dites-moi, il faut voter pour quel parti ou candidat ??

    • Votez donc pour qui inscrira clairement et noir sur blanc dans son projet électoral :
      1) Prohiber le Coran tout comme la Bible en Arabie Saoudite, Algérie, Maroc, etc…
      2) Reconnaître que l’islam n’est pas une religion mais une secte judéo-chrétienne

      • Ce n’est pas une réponse !
        Citez moi des noms de parti ou de politiques, puisque le FN ne trouve pas grâce à vos yeux …..
        Seul le FN n’est pas isalmo-rampant !!

        • Aucun parti n’osera jamais prohiber le Coran et proclamer ouvertement que c’est une secte de pédophiles.
          Seul le fondateur du FN sait que c’est impossible pour l’avoir déjà expérimenté en Algérie. Les musulmans militent
          pour une république islamique et ne vont pas se contenter tels des glands d’une république d’obédience judéo-
          chrétienne.
          Le FN veut bien renvoyer les étrangers, les immigrés, arrêter l’immigration, etc… Mais certainement pas se séparer
          des musulmans devenus adorateurs du drapeau tricolore tout en fredonnant du bout des lèvres l’hymne national.
          Si vous ne faites pas les quatre volontés de leurs sœurs musulmanes, elles vont appeler au secours les cousins
          islamistes à défaut des frères djihadistes.
          Pour arrondir les angles et faire des compromis avec l’islam, le FN propose d’interdire dans l’espace public les croix chrétiennes, les kippas, etc…

          • Ok, le FN…toussatoussa…..alors dites-moi, on vote pour qui ??!! Donnez moi un nom !!
            Le bulletin c’est celui de Sarko, Ali Juppé, Valls, flamby, mélenchon, l’UMPS, toute la clique des traitres islamo-kollabo ??!!

          • Sophie,

            Etudiez de près la nouvelle candidature de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet qui vient d’annoncer publiquement son intention de déposer une loi afin d’interdire le salafisme en France. Bravo ! Hourra !…
            Pour mémoire, ils ont interdit en Algéire le Front Islamique du Salut (F.I.S.) après l’arrêt du processus démocratique en 1992.. Ce qui a interdit depuis aux imams salafistes d’accéder au pourvoir à la place des généraux actuels. Cela n’a pas empêché la prolifération exponentielle des mosquées en Kabylie.
            Bref…
            Pour éradiquer les musulmans du monde entier, voter donc FN qui offrira ainsi à l’islam la plus grande armée de tout les temps. La paix (islam) est l’œuvre de la patience ce qui ne la tue pas renforce son espoir depuis 14 siècles…
            Je prie vous prie, Marie, de pardonner la vanité mon ignorance infinie d’avoir abusé de votre patience et fait perdre de la sorte au temps un peu de sa majesté. Toutefois, la connaissance que l’on doit à l’éducation (thamusni n’u rebbi) éclaire bien mieux que la flamme d’une femme illettrée…

            Aya rebbi Anzar aziz awid aman i tfaferka nagh di tmurth iqvayelien.. Toute traduction en latin est interdite sous peine de mort par Aurelius Augustinus alias Saint Augustin.

          • Ha ! Ha! Ha! Koscisco-Moriset ??!! Et vous m’annoncez ça, sans rire ??
            Elle n’est qu’une islamo-collabo !!
            “Bravo ! Hourra !!”, elle veut interdire le salafisme ?!
            Pourquoi pas les coups de soleil ou même la grippe ??
            Et l’islam, elle en fait quoi ? de la confiture ?
            D’ailleurs elle vient d’être dénoncée par un imam a qui elle a donné pas mal de moyen pour faire progresser l’islam…
            Et dire que vous tartiner sur le FN qui ne fera rien contre l’islam..ce sont les seuls qui agiront !!.
            Je comprends mieux pourquoi vous faites la leçon contre Marine LePen ..
            Allez, j’arrête ici…C’est trop dröle !!

        • Hormis de brûler les mosquées, tuer les arabes des crèches, écoles, usines,
          pôle-emploi, administration, le FN ne prévoit toujours pas d’interdire le Coran.
          Sophie, je vous supplie de les convaincre d’urgence. Je vous ai parlé avec
          pondération et me répondez avec mépris pour me convaincre de votre choix.
          Merci de m’avoir ouvert les yeux et n’ayant pas d’amis à perdre, ni à gagner,
          je vais voter FN…

          • Quel mépris ??!! NKM est islamo-kollabo bobo !! Votez pour elle si ça vous chante ……
            Moi, je ne suis pas FN de base, j’y suis venu en regardant autour de moi.
            L’islam est roi…en France !! Barbus en djellaba, burkas provocantes tout ça est normal, on leur passe tout, des morts des bains de sang, MAIS le danger c’est le FN ?!
            La saoudie, le qatar, la turquie…J’ai pas voté pour eux !!
            Ce ne sont pas mes maitres, je n’ai pas de maitres !!
            En bon Kabyle, vous devriez comprendre que notre ennemi c’est l’islam !

          • Bruler les mosquées ? tuer les arabes ? C’est écrit où dans le profgramma FN, qui l’a déclarer ?? Encore vos délires UMPS !!!!! Adieu !

          • Sophie
            Vous me confirmer de vous-même que ce n’est pas écrit dans son programme.
            Dès lors, j’ai strictement aucune raison de voter FN car je n’ai pas votre talent
            de savoir nager dans la mare vaseuse d’une prestigieuse avocate certes mais
            démagogue. Cette jolie grenouille accepte l’islam dans sa baignoire mais sans
            les imams ayant des gueules de.. qalwac (bouc en rut près à sauté les poulets ).
            Une jeune soeur Kabyle ainsi instruite et à moindre frais ne peux se vexer. :–)
            Bye

            Afin de bien faire chier les RG, DRS, CIA, imams, qui suppose “Iqvayelien”
            sont jaloux de leur arriération congénitale :
            Fur bin chti zôt, in grind merchi a chti, j’i tot’ bin campris as t’heur nin di pô pluk”

          • Lâchez l’affaire, vous êtes surement plus instruit que tout le monde…. :-))
            Ne votez pas FN, il n’a pas besoin de vous ..;
            Continuez à lécher les bottes des lèche-babouches NKM, Ali Juppé etc ….
            Quand à la “mare vaseuse” où je nagerai selon vous, je la préfère à la mare de sang et de merde dans laquelle vous vous complaisez !!
            Vous êtes ridicule à donner des leçons avec votre propagande pour NKM ! Risible !
            Et ne faites pas de références à la “Kabylité” je constate que vous en trahissez l’esprit……
            Soumettez-vous à l’islam, vous êtes mur et surtout vous avez bien l’esprit arabe !!
            ADIEU et à jamais……Traitre !! Vous n’êtes pas un IMAZIGEN un homme debout

          • Une Grenouille vit un bœuf
            Qui lui sembla de belle taille.
            Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
            Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
            Pour égaler l’animal en grosseur,
            Disant : Regardez bien, ma sœur ;
            Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encore ?
            — Nenni. — M’y voici donc ? — Point du tout. — M’y voilà ?
            — Vous n’en approchez point. La chétive pécore
            S’enfla si bien qu’elle creva.
            Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
            Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
            Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
            Tout Marquis veut avoir des Pages.

          • Pour voir loin, il suffit de prendre de la hauteur, ce qui ne manque
            pas dans le massif du Djurdjura. Ainsi au pied du pic de Heizer,
            Iqvayelien se disent :
            Il n’y a qu’un tas de fumier pour s’ enorgueillir de son volume.
            Qu’il ne me demande pas en plus de commenter sa couleur.

            Ceci dit à la mémoire de mon maîtres : Slimane Azem.

  4. En tout cas, c’est la seule solution potable pour le moment !!
    Les autres sont TOUS des islamo-kollabo et l’ont largement prouvé !
    Quand à scier la branche sur laquelle je suis assise, sachez que son arbre reçoit des coups de hache des traitres de droite et de gauche qui se sont couchés devant l’islam………;
    Vous ne vivez pas en France apparemment….Ce n’est pas Dieu qui veut notre malheur……

    • Jamais le FN ne supprimera l’islam de France car il en a besoin pour contrôler et asservir la population musulmane comme jadis d’autres pendant l’Algérie française. Sous peine de sanctions européennes, le FN a aucune raison légale et juridique d’éradiquer l’islam aux couleurs de la France à moins de vouloir déclencher une guerre civile pour exterminer les chômeurs encombrants.
      Ce qui d’ailleurs fera le bonheur des djihadistes et mercenaires du monde entier. Pour l’instant, essayer donc d’interdire la construction de nouvelles mosquées ou sinon de fermer les 2000 déjà en service.
      Notre malheur, c’est de rêver d’un grand Dieu unique pour tous et même de convoiter l’arme nucléaire pour défendre le…
      droit de rêver !

  5. Le FN dénonce seulement l’islamisme mais certainement pas la pratique de la religion musulmane.
    Mais où avez-vous donc vu ou lu dans son programme ou projets qu’il était officiellement contre l’islam
    et les musulmans ?
    Veillez bien a ne pas scier la branche sur laquelle vous êtes assisse car lorsque Dieu veut le malheur
    des hommes et femmes, il se contente de réaliser leur espoir…

  6. Azem,
    Nous sommes d’accord, mais combien de Kabyles sont arabisés et islamisés au point de ne plus rien savoir de leur si belle civilisation et de son histoire…les cons !!…Pourtant elle a donné
    St Augustin, Adrien de Contorbury, 3 Papes à la Chrétienté et 3 Empereurs romains, des consuls romains…
    Les arabo-musulmans ont étouffé et réduit à rien ou presque beau peuple !

    • Sophie.
      Ceux qui n’ont pas été étouffé et réduit à rien sont les moins que rien (athées) qui sont désormais condamnés à 2000 coups de bâtons et pour les survivants à une convalescence de 10 ans de prison pour avoir refusé de croire aux… coraneries saoudiennes. Pour ce qui est des arabo-islamisés, le proverbe kabyle suivant s’impose : Ala izenne ye tsandagne ar izane.
      D’autre part, l’autonomie ou l’indépendance de la Kabylie est devenu un instrument de propagande arabo-islamique qui tente encore de faire croire aux naïfs électeurs qu’un recours pacifique ou une alternative démocratique est possible dans un pays arabo-islamisé.
      Autant attendre encore en larmoyant pendant 1320 ans la bonne volonté du colonisateur arabo-musulman. Pendant ce temps, la France de 1789, mère de l’Algérie en 1830, s’islamise en douceur grâce aux laïques caresses dans le sens du poil au nom de la fraternité islamo-judéo-chrétienne.

      • Azem,
        Je vis en France depuis que j’ai 4 ans, je suis née à Béjaïa mais jamais je n’y retournerai tant qu’il y aura des arabes….
        J’en veux à la France d’avoir comme maintenant favorisé les arabes contre les Kabyles et se coucher devant l’islam…..
        J’espère qu’aux prochaines élections le FN passera……

  7. Qui est l’extrême droite en France ?? Quid de l’islam dans une Kabylie indépendante et libre pour un Kabyliste ?? Je suis une femme d’origine kabyle et anti islam…..Qu’en pensez-vous ??

    • La langue du Coran, c’est l’arabe et non pas l’anglais, le français, et encore bien moins le kabyle.
      A moins d’accepter, peu à peu, de dissoudre, tôt ou tard, son identité dans l’arabo-islamisme.
      Désolé, vous ne pouvez pas être durablement à la fois “kabyle” et “pro-islam” à moins d’être
      définitivement schizophréne (désintégration de la personnalité par la perte du contact avec la réalité).
      Ce pays des lumières républicaines a eu 132 ans pour éradiquer l’islam en Afrique du Nord au lieu
      en fin de compte de se servir de l’islam pour asservir et contrôler la Kabylie rebelle…
      Aujourd’hui, nos politiciens fiers tels de nobles aristocrates tout comme leurs véreux prédécesseurs
      veulent arrondir les angles avec les anges de l’islam de France.
      Juste le temps de nous embrouiller et nous faire bâillonner par quelques savantes lois, sourates et
      autres fatwas promulgués par de vénérables aristocrates entre-temps promus… imams de la république
      démocratique.
      Il a fallu près de 14 siècles pour islamiser une Kabylie pourtant judéo-chrétienne. Désormais, c’est au
      tour de la France de se faire insidieusement islamiser au nom de la fraternité avec l’islam, de la liberté
      de laïcs politiciens de couvrir progressivement et sournoisement la France de mosquées tout comme
      en Kabylie et ce depuis 1962..
      Sophie, personne ne pense en islam, on s’y prosterne 5 fois par jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*