Patrimoine et Histoire de l’Algérie

Le patrimoine de l’Algérie est riche. Il y a, bien sûr, les sites inscrits par l’Unesco au patrimoine mondial mais aussi de nombreux monuments témoins de l’Histoire.

Dans les premiers, celui qui m’a le plus impressionné est la Kalaa des Beni Hammad. En découvrant le paysage austère du haut du minaret, on réalise mieux l’évolution depuis l’invasion des Beni Hillal au temps où, d’après Al Idrissi, « les récoltes y sont tellement abondantes qu’en temps ordinaire, elles excèdent les besoins des consommateurs … et qu’on n’y éprouve jamais la disette »

Pour les seconds, je citerai le « Tombeau de Scipion » à Sétif qui mériterait d’être mis en valeur même si on sait que ce n’est pas la tombe de Scipion l’Africain.

Et pourquoi ne pas pendre en compte des lieux enchanteurs comme le « Moulin Ferrero » de Bou-Saada qui a attiré les touristes pendant des dizaines d’années et dont la route d’accès est une immense poubelle !

Beaucoup de sites ont un ancrage dans l’Histoire et des repères chronologiques sont indispensables pour bien les voir (distinguer, par exemple, un aqueduc romain d’une canalisation d’irrigation des années 1930)

C’est pourquoi j’ai entrepris d’illustrer l’Histoire de l’Algérie par de courts montages-vidéos correspondant chacun à une époque (plus ou moins longue) et montrant quelques éléments du patrimoine visibles sur sites ou dans les musées.

L’Algérie est le plus vaste pays d’Afrique du Nord. On dit aussi qu’il a beaucoup d’attraits touristiques ! Il est pourtant très peu fréquenté … mais cela va changer.

G. Delambre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*