Poursuivi par l’Algérie comme par un chien enragé

Chasser le colon français, et tu te retrouves avec le colon algérien
Identité nationale ! Je n’arrive même pas à avoir une identité familiale !
On nous bassine avec cette idée d’Algérie unie, Ils vont même jusqu’à dire cette Algérie Unique !

Si l’Algérie est unie, pourquoi le crier sur tous les toits ? Si c’est une évidence, pourquoi en parler ? Lutter pour une Algérie unie ? C’est une lutte ? Militantisme ! Un peu comme les gamines débiles d’il y a pas longtemps qui faisaient la révolution pour porter le hayek ? On les empêche de porter le hayek ou quoi ? Toutes ces algéroiseries de mes deux, ce confinement de masturbateurs et masturbatrices chroniques vont finir par nous sortir du cul.

Messali Hadj, Houari Boumediene, Amirouche Ait Hamouda, et j’en passe, ça résonne comme Spiderman, Batman, Superman ! En l’an 5000, on en sera toujours là : « On a fait la guerre en 1954, on a fait la guerre en 1954, on le répètera à l’infini » Toute la planète a connu des guerres, ce n’est ni un scoop, ni un évènement exceptionnel, ni encore moins une identité.

ILS ! Personne ne sait qui, on dit ILS pour désigner tous les autres Algériens qui ne sont pas moi. Personne ne se bat pour une Algérie d’individus. Pour une justice qui protège l’individu. On se bat pour que la justice reste propriété de l’État, la constitution un brouillon d’un mauvais roman.

Pourquoi Arabe et Berbère seulement ? Prostituée, ce n’est pas une identité ? Chrétien ce n’est pas une identité ? Juif ce n’est pas une identité ? Athée ce n’est pas une identité ? Homosexuel ce n’est pas une identité ? (Si ça se trouve Bouteflika est un homo qui ne s’assume pas ! le pire c’est qu’il n’a même pas les couilles de se battre pour ce qu’il il est. Si c’est le cas, on le bassine lui aussi).

C’est une affaire de territoire seulement ! Un pays qui ne produit rien, et qui fait passer des pubs à la télé genre : « Consommez algérien » On comprend forcement que le message dit : « Mangez de l’Algérien », ça doit-être ce qui se passe à Ghardaïa.

Ahmed Yahia Messaoud

N’oubliez pas de vous abonnez à la revue Les Corrosifs en cliquant ici

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*