Soutenons, Nawal Saadaoui, accusée d’islamophobie !

Pour avoir publié en janvier 2007 « Dieu démissionne au sommet » pièce de théâtre de fiction, Nawal Saadaoui, psychiatre, féministe égyptienne, écrivaine, romancière, militante politique des droits de l’homme et du citoyen, est l’objet d’une offensive politique et religieuse. Accusée d’islamophobie, elle est jugée « folle »et est poursuivie par la justice.

Pour avoir écrit dans sa pièce que Dieu était un esprit, et ni une femme ni un homme, elle est accusée d’« hérésie » par les autorités d’Al Azhar, l’université islamique du Caire. Nawal El Saadawi est menacée. De plus, 5 de ses œuvres ont été censurées à la Foire du Livre en janvier dernier au Caire.

Nawal El Saddaoui a publié une soixantaine d’ouvrages. Ses œuvres, écrites en arabes, ont été traduites dans plus de 30 langues. Elle est reconnue, estimée dans le monde entier. Elle vient de recevoir le prix international de la littérature africaine. Malgré les pressions, elle n’a jamais renoncé à penser, à écrire, à dénoncer l’intolérance.

Oui, Nawal El Saadawi est un problème pour l’intégrisme islamiste égyptien . Parce qu’elle est féministe et laïque convaincue, son combat est universel, il est celui de toutes les femmes et de tous les hommes épris de liberté et de laïcité. En cela,elle mène notre combat.

Pour soutenir Nawal Saddaoui, rejoignez le Bureau laïc international bli@ufal.info

Avec le Bureau laïc international, soutenez toutes les combattantes et tous les combattants féministes et laïcs de par le monde !

Pour le Bureau laïc international (BLI).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*