Un peu de respect sur les sites et réseaux sociaux…

Il n’est pas rare sur les forums de nos sites et autres réseaux sociaux de voir, ou plutôt de lire, des avis qui divergent. Cela est même commun, me direz-vous. Cependant, ce qui m’offusque et me fait carrément désespérer, c’est la facilité déconcertante avec laquelle on se jette dans la gueule béante de l’insulte facile.

Tout y passe, de nos origines « douteuses » à nos pratiques sexuelles « déviantes » ou « déshonorantes », de jolis sobriquets animaliers, tout autant d’honneurs puants qu’on nous colle aussi facilement qu’on dirait bonjour.

Tout ceci fait peur, où est le respect de l’autre ? On se croirait revenus à l’âge des cavernes, ou tout simplement enfermés dans notre propre voiture, à conduire et à insulter à bouts de doigts d’honneur, s’en fout t’t’façon, on ne nous entend pas…

Sauf que devant un Pc, ce n’est pas tout à fait la même chose, même caché derrière un pseudo, même au fin fond de la jungle équatoriale, il n’en demeure pas moins que lorsque nous conversons, nous conversons avec autrui ; à moins que nous n’ayons étamé l’écran du Pc afin de le transformer en miroir, et là nous serions complètement névrosés, à l’instar du schtroumpf coquet !

Internet est un gigantesque réseau social, même si on clique j’aime sur une souris au lieu de taper sur l’épaule d’un pote, nous restons responsables de nos actes et de nos propos et si l’on veut que ce microcosme social perdure et n’implose pas, il faut avoir un minimum de bienséance.

Imaginez deux secondes, transposez simplement une situation facebookienne à la vie de tous les jours, vous iriez mettre un poing dans la figure à votre boulanger car sa baguette n’est pas moulée aujourd’hui comme vous la vouliez ? Et si c’était vous qui étiez mal luné ? Prendriez-vous le risque qu’il ne vous renvoie la baguette en boomerang dans la figure ?

Soyons sérieux deux minutes, on ne peut pas dans la vraie vie, bloquer les gens qui nous déplaisent comme on le fait sur le net et cela ne nous empêche pas de vivre si ?

De manière générale, nous passons notre chemin quand quelqu’un nous déplait, on change même de trottoir. Qu’est ce qui nous empêche de le faire sur le net ?

Pourquoi ce désir de vouloir s’affirmer à tout prix et infirmer l’autre ? Et oh les chéris, la liberté d’expression s’applique aussi à l’écri ! Si ce que je dis ne vous plait pas, je ne vous retiens pas, fermez cette fenêtre et allez écrire votre propre papier, je le lirai ou non par ailleurs !

Alors, Dieu, pas Dieu, vin ou coca, porc ou poisson, string ou boxer, politique ou humanitaire, laissez les autres être comme vous voudriez qu’on vous laisse être. Chacun ses gouts, chacun ses avis, les rayons des supermarchés sont aussi pleins que sont nombreux vos avis. Alors, venez remplir vos caddies et nourrissez vos esprits comme bon vous semble mais de grâce, ne lorgnez pas sur celui du voisin !

Tayirat

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire