Une campagne n’a rien à voir avec une compagne

Il faut écrire campagne électorale, campagne présidentielle, campagne de dénigrement, campagne militaire etc.

Je constate avec effroi que beaucoup utilisent le mot « compagne » à la place du mot « campagne ». Certains journaleux algériens font cette faute et se fâchent lorsque j’ose la leur signaler. Voici en bref l’explication des mots COMPAGNE et CAMPAGNE. Sinon les publications n’ont aucun sens. Car parler de la « compagne de Boutef » dont on se fiche royalement n’a rien à voir avec la «  campagne » présidentielle menée par ses partisans qui n’ont pas honte de soutenir un mort-vivant !

CAMPAGNE, subst. fém.

I. [L’idée dominante est celle d’espace]
A. La campagne comme étendue
1. Vaste étendue de pays plat ou vallonné, découvert, où se trouvent les prairies, cultures, vergers, etc. entourant les lieux d’habitation rurale, par opposition aux forêts, à la montagne, à la mer. « Aller en vacances à la campagne ».

II. [L’idée dominante est celle d’une activité d’un temps limité]

A. Expédition militaire comportant plusieurs opérations menées sur un vaste théâtre de guerre (par opposition à celles menées dans les places fortes) ; p. ext., la guerre. Campagne de Russie ; plan de campagne ; une campagne de deux ans :

B. Intense activité menée pendant une période limitée et mettant en œuvre un maximum de moyens en vue d’un résultat précis et concerté. Campagne de propagande électorale ; campagne économique, campagne politique.

1. [Avec insistance sur le caractère d’agressivité ou de propagande] Faire, mener (une) campagne pour, contre quelqu’un ou quelque chose ; lancer une campagne :

Campagne électorale. Ensemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum.

Campagne de presse, campagne de publicité (ou publicitaire), campagne de vente. Ensemble des moyens (annonces, articles de publicité, ventes-réclames, etc.) mis en œuvre, généralement pendant un temps limité, pour le lancement d’un produit.

COMPAGNE, subst. fém.

A. Celle qui partage les occupations et parfois le sort d’une autre personne.
Femme qui, en tant qu’épouse ou concubine, passe sa vie auprès d’un homme.
B. Celle qui se tient auprès d’un homme et lui porte aide et consolation :
a) Camarade de jeu.
b) Celle qui accompagne quelqu’un. On peut dire ma « Compagne de voyage ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire