Youcef Abdi : Un athlète Kabyle aux Jeux olympiques de Londres

Youcef est âgé de 34 ans. Il est un athlète australien qui se spécialise dans le 3000 m Steeple. Né à Azazga, Kabylie, il a pris la nationalité australienne en 2000. Yusef Abdi sera en compétition lors des Jeux olympiques de 2012 à Londres où il est l’un des espoirs (médaillable) australiens.

Bribes de ses entretiens avec la presse :

Question : Vous êtes assez passionné par votre tatouage. Pouvez-vous nous donner la signification de celui-ci (tatouage Aza sur son bras droit) ?

Youcef Abdi : Je n’ai jamais pensé que j’allais un jour aborder cette question de tatouages, mais celui-ci était spécial pour moi. Le symbole représente l’amazighité, la berbèrité, les peuples autochtones d’Afrique du Nord dont je suis l’un d’eux. Cela signifie beaucoup pour moi, les Berbères et les Kabyles ont lutté tout au long des siècles et à ce jour pour vivre libre, mais malheureusement dans certains endroits de ce monde, la justice est un vain mot …

A une autre question, il répond  :

Youcef Abdi : Mon cœur reste toujours en Kabylie. J’ai la chance de me retrouver dans un pays très accueillant où j’ai pu réaliser tous mes vœux de sportif. Je suis en quelque sorte l’ambassadeur des Kabyles en Australie, un peuple qui respecte beaucoup les autres et qui est très fier d’avoir un finaliste des JO d’origine kabyle comme ils le font toujours avec les sportifs d’origine aborigène qui ont beaucoup donné au sport australien.

J’ai de la chance de courir avec un maillot jaune et vert (couleurs de l’Australie) alors je représente en quelque sorte les couleurs de la JSK (éclat de rire) club de mes amours. J’ai toujours Taqvaylit dans mon cœur et ce symbole (l’Aza berbère tatoué sur son épaule) je le montre à chacune de mes courses dans le monde entier. J’écoute Matoub là où je me trouve et je ne me sens naturel que lorsque je parle en kabyle.

Il va sans dire que le mérite de ce sportif de haut niveau, d’où l’intérêt que nous lui portons, réside incontestablement dans sa volonté manifeste d’associer à ses performances, son identité Kabyle et son attachement à sa culture ; non seulement à travers la mise en exergue de son tatouage mais aussi à travers ses déclarations, même aux médias australiens, allant dans ce sens. C’est toute son originalité et sa force qui imposent respect, admiration et soutien inconditionnel de tous les Kabyles et de toute la Kabylie. Cela, il faut le dire, rompt clairement avec les Ziani & Cie et tous les sportifs « Kabyles » qui évoluent (ou qui ont évolué) sous le drapeau algérien qui les présentent aux yeux du monde, de fait, (comme) des sportifs arabo-musulmans sans qu’ils n’en soient aucunement affectés, pire, beaucoup d’entre eux, dans un excès de zèle nauséabond destiné à plaire aux décideurs d’Alger et par voie de conséquence, à séduire quelques émirs Moyen-Orientaux susceptibles d’arroser, par leur pétrodollars, un carriérisme des plus fétide, n’hésitent même pas à s’exprimer en tant que sportif arabo-musulman et à s’en revendiquer à l’image du mutant Ziani qui déclarait après la très contestable qualification de l’Algérie au dernier Mondial sud-africain que « …l’Algérie se rendra en Afrique du Sud pour honorer le football arabe et musulman »

Toute l’équipe de Kabyles.net, ses amis et lecteurs souhaitent un triomphe à notre Kabyle australien Youcef Abdi !

Il effectuera le 3000 mètres hommes le 03 août à 13:00 (heure de Londres). La finale se déroulera le 05 août à 21:25.

Allas DI TLELLI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire