mer. Déc 12th, 2018

Éducation à la kabyle, parlons-en

D’après mon vécu, et d’après ce que je vois quotidiennement dans notre société, j’ai constaté que les parents kabyles éduquent leurs enfants d’une façon qui est parfois nocive. Je ne sais pas si c’est culturel, mais les parents ont tendance à rabaisser leurs enfants, et surtout à les comparer systématiquement aux autres enfants de l’entourage. Si, par exemple, un enfant a eu par malheur de mauvais résultats scolaires, ses parents lui feront automatiquement savoir que c’est un « aghyoule » et qu’il ne réussira jamais dans sa vie. Alors qu’il fallait discuter avec lui, comprendre la cause de l’échec, et ensuite l’encourager à travailler mieux.

Dans notre société, malheureusement, les parents ne savent pas encourager leurs enfants. Ils ne croient pas en eux, et inconsciemment ils les bloquent et les empêchent de s’épanouir et de s’émanciper.

A force de rabaisser les enfants, on leur met dans leur innocente tête qu’ils sont nuls. Cela les paralysera et les fera tomber dans ce que l’on appelle « L’impuissance apprise ». Ce syndrome se reflète par un sentiment d’impuissance permanente et générale qui paralysera l’enfant et l’empêchera de faire des efforts pour réaliser ses objectifs, ses rêves…

Quand un lion joue avec son petit, et que le papa lion se fait mordre par le petit lionceau, le lion simule un rugissement de douleur pour faire croire à sa progéniture qu’elle est puissante. C’est une façon d’encourager et de tirer vers le haut son petit. Les parents kabyles devraient s’en inspirer.

L’impuissance apprise peut toucher même les adultes, mais chez les enfants, les conséquences psychologiques sont dramatiques. Car leur psychisme est encore en construction. Les parents doivent essayer de comprendre, aider, et de pousser vers l’avant leurs enfants. Leur faire constamment croire qu’ils sont nuls, c’est les détruire…

Djafar Khenane

6 septembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *