Chronique

Hacène Hirèche est à l’Ouest

Pour Hacène Hirèche, « un seul verrou bloque l’avènement de l’Algérie démocratique : L’état-major de l’ANP, tout autre bla bla bla n’est que du bla bla bla. »

Comme si le peuple algérien était un peuple démocrate et tolérant et que la seule chose qui empêche l’Algérie de devenir comme la Suisse c’est l’ANP.

Tout comme lui, la majorité de nos pseudo-intellectuels sont d’une bêtise inquantifiable. Ces gueux ont pratiquement tous le même problème, car malheureusement ils ont tous fait la même école. Celle du gauchisme mental. Tous marxistes, tous gauchistes. Tous à l’ouest. Tous incapables de comprendre la réalité des peuples.

Dans les petites cervelles de ces gens, tous les peuples sont les mêmes et tous les peuples sont interchangeables. La réalité, c’est que chaque peuple a une vision de l’avenir qui lui est propre. Kabyles et Algériens (Arabes) ne partagent pas les mêmes valeurs et les mêmes aspirations.

Militer pour la démocratie, pour militer pour la démocratie, c’est con, bête et stupide. La démocratie, ce n’est qu’un régime politique qui offre le pouvoir au peuple. Ce n’est pas un antidote. La démocratie ne peut pas guérir les peuples malades, bien au contraire, chez ces peuples-là, elle donne le pouvoir aux personnes les plus malades. L’Algérie en a fait l’expérience en 1992.

On revient encore une fois au gauchisme mental, les peuples sont différents. Le mot démocratie, dans la bouche d’un Kabyle, ne signifie pas la même chose que démocratie dans la bouche d’un Arabe. Le Kabyle veut utiliser la démocratie afin de vivre d’une façon moderne à l’européenne, l’Arabe quant à lui voudra utiliser la démocratie afin d’instaurer une république islamique et surtout… raser les Kabyles.

Je ne le dirai jamais assez : les Kabyles sont une minorité en Algérie, même dans le cas d’une Algérie démocratique ils ne subiront que malheurs.
La démocratie c’est le dictat de la majorité.

Djafar Khenane

 

About the author

Kamel

4 Comments

Click here to post a comment

  • Ressortir de la boue un individu, c’est un peu le remonter à l’échelle de la renommée et le percevoir tel un pharaon. Bref, c’est comme l’illustration où le tableau en arrière plan est caché par un ex-Rien du tout à en devenir.
    C’est comme ça que se fabrique la pseudo démocratie.

  • Vous dites qu’il est un intellectuel ! Nuance, je ne pense pas qu’il a atteint le stade de ce dernier, bien qu’il ait fait un cursus l’universitaire. Sans mépris aucun bien sur. j’ai peins juste une réalité par apport à ses prises de positions et analyses au sujet de la Kabylie, plus + que médiocres pour ne pas dires partisanes et douteuses.

  • Quand la génétique dit que 86% des nord- africains sont de descendance Amazigh et que ceux- çi nient cette évidence,la science n’a qu’a aller se rhabiller dans ces contrées de l’ignorance.

  • Hacène Hirèche n’est ni gauchiste, ni marxiste, il est au contraire très libéral et anti-marxiste. Mais, surtout, c’est un grand opportuniste devant l’éternel. Il a aussi été toujours assez religieux, à sa façon, c’est pourquoi il se retrouve à la radio du fils de Abassi Madani, Al Magharibia. Rappel : il s’était présenté comme candidat pour devenir député de l’émigration algérienne à l’assemblée algérienne.

Topics

<