Chronique

Le Kabyle n’est pas un musulman, mais un islamisé

Quand nos intellectuels, nos penseurs et politiciens s’expriment, ils partent tous du même postulat : le Kabyle est musulman. Je me rappelle encore du discours de Ferhat quand il se présentait comme étant « un homme né musulman ».

On ne naît pas musulman, on ne naît pas avec une épée d’argent dans la bouche. L’islam, les Kabyles ne l’ont pas choisi. Même si aujourd’hui, la majorité des Kabyles n’ont rien à voir avec l’islam, ne voilent pas leur femme, aiment boire et mangent du sanglier, ils demeurent tout de même enchaînés à la culture musulmane dans leur cerveau.

Le Kabyle n’est pas un musulman, mais un islamisé. Dans les années 650, notre peuple a subi une invasion, une guerre des plus sauvages et meurtrières. Nous avons longtemps résisté. Notre reine Dihia a combattu comme une lionne. Son armée brûlait, décapitait et empalait les envahisseurs. Notre armée a gagné plusieurs batailles. Les Arabes ont été repoussés à maintes reprises. Mais hélas, les Arabes sont revenus avec encore plus de soldats. Notre armée affaiblie n’a malheureusement pas pu faire le poids. Capturée par les armées arabes, notre reine a été écartelée et décapitée. Ses deux bras enchaînés à deux chevaux, avant qu’elle se fasse écarteler, elle a soufflé ses mots à son peuple : assagi knut mana cfut. Qui veut dire « aujourd’hui vous êtes mis à genoux (en référence à la soumission, mais également à la prière musulmane), mais n’oubliez pas votre histoire »

Depuis, notre peuple a été soumis de force à l’islam. Tous ceux qui ne pratiquaient pas les rites de l’islam étaient décapités. Avec le temps, l’islam est devenu un conditionnement. Tout le monde se disait musulman pour échapper au châtiment. De révolte en révolte, notre peuple a pu se libérer de la domination arabe, mais il est resté traumatisé et surtout ligoté dans sa tête à cette culture arabe.

Par exemple, la majorité des Kabyles qui fêtent l’Aïd sont simplement soumis à la théorie du conditionnement pavlovien.

C’était la peur d’être tué qui a poussé nos ancêtres à fêter l’Aïd. Aujourd’hui, cette épée de Damoclès n’existe plus, mais beaucoup des nôtres fêtent l’Aïd sans rien connaître de l’islam et du coran et sans même connaître les origines de cette célébration.

Cette fête est devenue une simple réaction pavlovienne. La preuve, ce jour est bizarrement le jour préféré des Kabyles pour boire. Ce qui est une totale contradiction avec l’islam.

Comme on dit : Vae Victis.

Djafar Khenane

 

About the author

Kamel

13 Comments

Click here to post a comment

  • c’est seulement une minorité de kabyle qui adhere a la doctrine arabo-islamiste, suffit de voir les elections des années 90 et a cette époque, y’avait beaucoup plus d’islamistes qu’aujourd’hui.

  • Détrompe toi, je pense que vous avez vue boucoups de vidéo YouTube pour parler de la culture berbère, cette, il y a eu un invasion mais nos encetres on fait où participé au plus grandes période de la culture musulmane et arrêté de parler au nom des kabyles
    Ansuf yessek et ghar achema à fou gdud nagh

  • Pourquoi vous vous référez au berbère de l est ( les vrais) Kahuna Massinissa Takfarins dont vous vous vantez les descendants pour décrire le kabyle dont vous revendiqué qui en fin de compte une création coloniale. Vous dites nous buvons de l alcool vous n arrivez pas aux chevilles des arabe en terme de la consommation de l alcool. Par ailleurs, le fief du christianisme est dans le constantinois qui s étend jusqu’à Bons et Souk aurais. Je sais pas qu est que vous foutez dans l histoire de l est que vous adoptez pour viheculer vos élucubrations.

  • On peut être kabyle et musulman ou kabyle et laïc, ou même athée. On peut aussi être arabe et non musulman….Embrasser la religion musulmane est un choix délibéré. Nous sommes en 2019 nul ne le devient sous une quelconque contrainte. Et nul ne peut dire qu’on l’y a forcé. Les hommes et les femmes sont libres de leur choix. Arrêtons de victimiser les kabyles. Nous sommes un peuple fier et suffisamment intelligent pour faire le discernement. En tant que kabyle musulman je suis fier d’appartenir à cette communauté et heureux de pratiquer cette religion. Tout dépend sous quel angle on voit l’islam. Si c’est lié à la politique je n’y adhère pas.

  • Il est dommage qu’un point de vue soit développé à coup d’approximations historiques et de raccourcis sociologiques: il en perd toute pertinence. L’image du kabyle que propose cet article est imaginaire et les kabyles ne sont pas tous les Imazighen : Dihia une kabyle? Je l’apprends et je serais curieux de savoir à quels historiens se réfère une telle affirmation. À moins que je ne sache pas ce que Kabyle veut dire…
    Comme disait un philosophe du siècle passé : sur ce dont on ne peut parler, il faut se taire!

  • Je suis plié de rire quand je lis….. La majorité des kabyles ne voilent pas leurs femme, boivent et mangent du sangliers…. Lol
    On sent directement la sincérité et l’objectivité de vos écrits….
    À vomir….
    D’un Kabyle ayant grandi avec i3raben à Oran….

  • Vous racontez l’importe koi. Et portant bcp de kabyle plus en plus pratique l’islam mieux qui les arabes. Et en kabyle l’endroit où ya le plus des mosquée

  • Nul votre article qui généralise et conditionne. Réduire les Kabyles à l’alcool c’est pas une fierté. C’est un fléau. La première cause de mort en France c’est les maladies liées à la consommation d’alcool. bref toujours les même raccourcis c’est lassant

  • Avant tout je vous salut. Salem alikoum. Que la paix soit sur vous .
    Étant musulman algérien kabyle votre discours me révolte . Ne parleZ pas au nom de tous les Kabyles libres. Ma défunte grand-mère ne parlait pas un mot arabe mais elle faisait toutes ses prières depuis que j’étais petit jusqu’à son départ de ce monde. elle était musulmane; elle connaissait deux sourates et n’a jamais manqué ses prières…. c’est pas la religion le problème c’est les mentalités. On est pas des Européens on est des nord-africains musulmans et ça il faut pas l’oublier. Crdt.

  • Je ne me reconnais pas dans votre histoire, le kabyle est libre de suivre ce qu’il souhaite même l’Islam. Une autre remarque Dihia n’était pas Kabyle, mais Chaouia de la tribu des Djerawa

  • Votre analyse n’a aucune logique, la majorité des Kabyles sont musulmans dont une proportion non négligeable est pratiquante, l’islam rime avec la Kabylie de nos ancêtres, ce n’est pas une minorité de Kabyles athées et haineux soumis à la culture occidentale qui vont basculer la réalité cultuelle des Kabyles et leur attachement farouche à l’islam en rejetant tout fondamentalisme et extrémisme de tous bords.
    Cordialement à tous.

Topics

<