jeu. Nov 15th, 2018

Ne donnez pas la démocratie aux Algériens

Mettons, un instant, la Kabylie de côté. Analysons l’Algérie d’une façon objective !

Nous avons tous, par mimétisme ou par esprit d’apposition, maudit et détesté le gouvernement algérien. Nous avons depuis toujours pensé, et nous continuons à penser que le gouvernement algérien est l’unique responsable des maux du pays ; que le peuple algérien est un peuple qui rêve de liberté, de démocratie, d’émancipation.

Je vous assure que c’est faux. Les Algériens forment un peuple islamiste. Un peuple qui ne rêve que de bâtir une république islamique. Ceux qui avaient combattu la colonisation française étaient appelés « Moudjahidin« , ce qui veut dire en français  » les djihadistes ». La seule fois où les Algériens ont pu voter démocratiquement, ils ont massivement porté au pouvoir un parti islamiste qui voulait instaurer la charia ; et au passage, exterminer les trois-quarts des Kabyles. Oui, il n’y avait que la Kabylie qui a voté pour un parti laïque. L’Algérie entière, à l’exception de la Kabylie, était à cette époque un bastion islamiste. Il a fallu l’intervention du gouvernement et des militaires pour stopper le processus électoral, et empêcher ainsi les barbus d’accéder au pouvoir. C’était à une époque où un certain opposant kabyle, exilé en Suisse, avait, par démocratisme, réuni toute la gauche internationale afin de soutenir les islamistes, écartés du pouvoir d’une façon fasciste, disait-il…

Ce n’est pas une blague, les ministres algériens sont pour la plupart laïques, et même il leur arrive parfois de critiquer l’islam publiquement face aux cameras. Une fois, un ministre (kabyle) avait proposé la vente de l’alcool dans les supermarchés, c’est le peuple qui s’est interposé. Regardez comment les Algériens tentent de déstabiliser la ministre de l’Éducation car elle n’est pas islamiste. Regardez comment ils se sont indignés quand leur gouvernement a interdit le voile intégral.

Si demain, par exemple, les décideurs algériens proposeraient la séparation de la religion de l’État, les Algériens mettraient à feu et à sang le pays. Ce n’est pas, alors, le gouvernement qui tient en otage un peuple mais c’est plutôt l’inverse. Il ne faut pas donner la démocratie aux Algériens, ils en feraient un bain de sang. Comme dirait un ami : « Sérieusement, la démocratie ne va pas de paire avec l incivisme et le manque d instruction. Autrement dit, c’est comme habiller un ouistiti avec un costume Prada… ça ne ferait pas de lui un être évolué. Cela te ferait juste un singe en costume accroché a un arbre

Djafar Khenane

1 thought on “Ne donnez pas la démocratie aux Algériens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *