URK dit oui au Parlement kabyle avec le MAK

Le lancement du Parlement kabyle par le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) suscite de plus en plus d’enthousiasme et d’espoir pour fédérer les forces politiques en Kabylie et assurer la représentation du peuple kabyle en constituant notamment une force qui représentera la nation kabyle à l’étranger. Le Parlement kabyle permettra aux citoyennes et citoyens kabyles d’échanger, de partager des idées, de proposer, d’élaborer et de bâtir des projets pour une Kabylie libre et indépendante. Il est aussi un moyen pour assurer une représentation nationale souveraine en disposant d’un État qui garantira l’indépendance du peuple kabyle et de la nation kabyle.

Dans un communiqué, le secrétaire général de l’Union pour la République Kabyle (URK), Hocine Azem, interpelle le peuple kabyle sur la nécessité de reprendre la marche de la liberté dans le sens de l’Histoire. Il rappelle l’importance d’unir toutes les compétences kabyles pour l’intérêt de la nation kabyle qui vit sous un statut d’occupation depuis la perte de sa souveraineté en 1857.

Voici l’intégralité du communiqué de l’Union pour la République Kabyle (URK) :

UNION POUR LA RÉPUBLIQUE KABYLE

COMMUNIQUÉ.

URK dit oui : pour le Parlement kabyle avec le MAK…

L’évolution qui a impacté la Kabylie depuis le début du Hirak et le rejet des présidentielles algériennes en Kabylie sont les preuves tangibles de la volonté du peuple kabyle à réaliser son droit à l’existence indépendante en dehors de l’Algérie qui a provoqué la pauvreté, l’insécurité, le chaos social et tant de fléaux aux conséquences incalculables pour la Kabylie.

Ce rejet unanime des présidentielles algériennes sur le territoire kabyle traduit par-là même la non-reconnaissance des institutions gouvernementales algériennes et du Gouvernement algérien dans sa totalité.

Dans l’esprit du peuple kabyle qui aspire à sa liberté et son indépendance de toute tutelle étrangère.
Il est de notre devoir d’accompagner le peuple kabyle à traverser cette épreuve en mettant en place nos propres institutions pour incarner la voix du peuple kabyle dans le concert des nations.

L’Union pour la République Kabyle annonce solennellement ses vœux de participer au Parlement kabyle en tant que partenaire politique du MAK et de l’ANAVAD afin de mettre ses connaissances au service de notre peuple en l’accompagnant dans la concrétisation des aspirations de sa liberté dans l’optique de réaliser avec nos frères et sœurs de combat la réorganisation dans tous les domaines politiques, économiques, sociaux, culturels et/ou autres, en se consacrant à la matérialisation des nouveaux défis à la grandeur de notre peuple vaillant et digne dans son combat pacifique.

L’ Union pour la République Kabyle (URK) est animée par la volonté de partager un partenariat d’un intérêt national kabyle avec les initiateurs du projet du Parlement kabyle que nous félicitons chaleureusement pour le remarquable projet d’utilité publique dont est porteur le projet aux enjeux multiples pour l’avenir du peuple kabyle.

La participation de l’URK au parlement kabyle s’inscrit dans la diversité des mouvements indépendantistes kabyles qui peuvent diverger dans leurs méthodes de travail et de gestion, mais ayant pour objectif final commun ; la libération du peuple kabyle de l’oppression et de la domination par la voie du droit à l’autodétermination des peuples à disposer d’eux-mêmes.

l’URK apportera ses projets, ses compétences , ses expériences et les expertises de ses militants (es) pour ambitionner les idéaux de notre patrie dans le cadre des débats contradictoires démocratiques du Parlement kabyle.

I tudert n Tegmatt Taqvaylit I tudert n Tmurt Taqbaylit:

L’union des potentialités dans tous les domaines de nos mouvements, seront bénéfiques dans le sens de la libération de notre peuple, le partage ainsi que le brassage des idées demeurent le moyen le plus rapide et le plus efficace pour avancer pragmatiquement dans le combat pacifique et ainsi servir plus efficacement tous les Kabyles en tant que peuple et nation.

Le Parlement kabyle n’est pas seulement un départ en terme politique pour la Kabylie, mais avant tout un devoir historique de renouer avec les valeurs ancestrales kabyles dans la diversité politique et d’opinions, qui plus est, sont les bases fondamentales de la démocratie en Kabylie. Pour se faire, nous devons afin de concrétiser cette initiative historique dans le cadre de l’esprit de la transcendance nationale kabyle.

Les Hommes font l’histoire et l’Histoire juge les Hommes :

L’URK appelle à l’Union de toutes les forces politiques autour du projet du Parlement kabyle pour faire bloc unique contre toutes les contingences et les exigences à venir.
Ainsi donc, le succès du Parlement kabyle et la réalisation des projets qui tiennent à cœur notre peuple ne pourraient se faire que sur des bases respectueuses dont la reconnaissance mutuelle de tous les partenaires politiques, les compétences individuelles conjuguées pour l’intérêt de notre nation qui vit sous un statut d’occupation depuis la perte de sa souveraineté en 1857.

La renaissance de la Kabylie indépendante, demeure l’objectif inaliénable et imprescriptible du peuple kabyle en dehors des combats d’entourloupette aux perspectives en entonnoir.

L’URK appelle à la reprise de la marche de la liberté du peuple kabyle dans le sens de l’Histoire.

Kabylie, le 13 février 2020

P/URK : Le secrétaire général

Hocine Azem

105751475