Chronique

Voici comment font les politicards kabyles

Voici comment font les politicards kabyles pour rester éternellement au pouvoir dans leur parti politique :

Que ce soit dans la société, dans une organisation politique ou dans un État, il faut savoir que la base ne complote pas, ceux qui complotent sont toujours ceux qui sont au sommet.

Comment fait le sommet pour régner tranquillement pendant que la base s’entredéchire ?

C’est simple, le somment fait croire à la base que des gens de la base complotent, et pendant ce temps-là le sommet se la coule douce.

Premièrement, le sommet taille l’État ou le parti politique à son image, écarte les opposants et ramène des béni-oui-oui et fait le maximum pour ne pas qu’il ait des membres permanents au sein de la base, pour ne pas qu’il y ait quelqu’un qui puisse rassembler les pièces du puzzle. Et le sommet fait en sorte de ramener que des proches, des amis, et surtout des illettrés, pour que ses décisions ne soient pas contestées. (Donc si on vous engage sans voir si vous êtes qualifiés, sachez que c’est pour vous utiliser !)

Deuxièmement, le sommet fait croire successivement aux gens de la base qu’il est proche de chacun d’entre eux. Le sommet les invite successivement à des réunions, à des discussions pour leur faire croire qu’ils sont importants.

Troisièmement, pour que le sommet puisse régner tranquillement, il fait croire à une tentative permanente de déstabilisation et dit aux gens de la base qu’un complot se prépare. Pour chaque membre, le sommet désigne un comploteur et au final, les gens de la base s’entredéchirent car chacun accuse l’autre de comploter. Ainsi, le sommet est et reste intouchable.

À chaque fois que vous demanderez la démocratie et la transparence, le sommet vous répondra que c’est impossible car quelqu’un essaye de déstabiliser l’organisation… Voici comment le sommet se fout de notre gueule !

Ps : un dirigeant, qui n’en a rien à foutre des qualifications ou des capacités des gens qu’il engage ne cherche pas à atteindre les objectifs du collectif mais plutôt ses objectifs personnels.

Djafar Khenane

 

About the author

Kamel

Add Comment

Click here to post a comment

Topics

<